Cash investigation sur les pesticides: Comment se protéger ?

Un tracteur verse des pesticides dans un champ
pesticides_danger_cash_investigation_enfants
Par Elodie Sillaro publié le
11142 lectures

Les pesticides sont partout dans nos aliments, l’eau et l’air. L’équipe de “Cash Investigation” a mené l’enquête sur cette contamination à grande échelle qui n’épargne pas nos enfants. Aujourd’hui, quelles sont les solutions pour se protéger des pesticides ?

Des centaines d’études ont démontré la nocivité des pesticides sur l'environnement et la santé. Pourtant, ils font la fortune de grandes multinationales de l’agrochimie (Bayer, Monsanto, Syngenta...). Un marché de plus de 50 milliards d’euros qui rapporte gros.

Des chiffres alarmants pour nos enfants

Premier consommateur en Europe, la France déverse 65 000 tonnes de pesticides chaque année sur ses sols. Les plus vulnérables sont nos enfants qui peuvent être exposés à 130 produits chimiques chaque jour alors que leur corps et leur cerveau sont en plein développement.

Depuis 1980, les cancers infantiles (2e cause de mortalité chez les enfants) augmentent chaque année de 1% en France, soit 2500 nouveaux cas par an. En Gironde (département le plus exposé à l’épandage), un enfant à 20% de chance de plus de développer une leucémie que la moyenne nationale. Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme.

> Produits chimiques : nos enfants en danger. Le documentaire Cash Investigation est actuellement à revoir gratuitement sur le site de francetvinfo.

Un impact néfaste sur les générations futures

Certains pesticides sont cancérigènes, neurotoxiques ou des perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux. Les scientifiques sont formels, l’exposition à un cocktail de pesticides a un impact néfaste sur les populations qui pourrait se transmettre de génération en génération.

Ils attirent aussi l’attention sur le risque d’exposition pendant la grossesse et chez le bébé: malformation, retards mentaux, anomalies de naissance, troubles hormonaux et même autisme pourraient avoir une même cause.

Comment se protéger des pesticides ?

Misez sur le bio. Pour l’alimentation, les produits ménagers et les cosmétiques, les produits  bio sont la meilleure alternative car, pour obtenir ce label, ils sont soumis à une charte très stricte.

Nettoyez vos légumes. A l'aide d'une brosse à fruits et à légumes (en magasin bio), brossez vos aliments en les frottant avec du savon de Marseille ou du vinaigre blanc. Les fruits et légumes bio ne contiennent ni pesticides ni insecticides, les nettoyer à la brosse et à l’eau suffit amplement.

Tenez compte des saisons. Les fruits et légumes cultivés en dehors de nos saisons sont produits « hors-sol » et donc fortement traités. Les produits frais et de saison sont moins exposés aux traitements chimiques.

Regardez leur provenance. Les aliments qui parcourent de longues distances sont davantage traités que les locaux tandis que les aliments importés peuvent avoir été exposés à des substances interdites en France.


Commentaires