Les cartels du lait : un livre choc sur l'industrie laitière

Un élevage de vaches dans un ferme industrielle
cartel-du-lait-elevage-industriel-vache
Par Elodie Sillaro publié le
7825 lectures

Produire toujours plus, c’est l’objectif des industries laitières qui veulent aujourd’hui conquérir les marchés chinois et bientôt africains. Dans un livre choc Les cartels du lait, Elsa Casalegno et Karl Laske lèvent le voile sur une industrialisation massive.

Dans leur livre Les cartels du lait. Comment ils remodèlent l'agriculture et précipitent la crise publié aux éditions Don Quichotte, les journalistes Elsa Casalegno et Karl Laske, dévoilent un système d’entente quasi mafieux entre les firmes du lait qui vise à augmenter leur profit au détriment des éleveurs et des consommateurs.

Le lait, un vaste marché

Premier éleveur de vaches en Europe, la France est aussi le deuxième producteur de lait européen après l’Allemagne. Le lait est avant tout un vaste marché et des multinationales (Lactalis, Danone...) et des coopératives laitières (Sodiaal, Agrial...) qui en profitent.

Les géants français du lait collectionnent les marques, se partagent les marchés, décident des hausses des prix chez les distributeurs ou de leur maintien au plus bas chez les éleveurs sans tenir compte ni des petits producteurs et des consommateurs, ni des pouvoirs publics.

Des conséquences sociales

En avril dernier, c’est la fin des quotas laitiers, les agriculteurs européens peuvent désormais produire les quantités de produits laitiers qu'ils veulent. Les industriels et leurs lobbyistes s’emparent du système et les multinationales imposent leur modèle: l'exploitation devient intensive et les fermes françaises disparaissent progressivement car la plupart des laiteries ont baissé le prix du lait qu'elles paient aux producteurs.

Des conditions de production critiquables

La production du lait s’industrialise intensivement avec la multiplication de fermes géantes qui n’est pas sans rappeler la polémique autour de la ferme des 1000 vaches. L’industrialisation étend son marché au delà de nos frontières. En Arabie Saoudite, une ferme gigantesque en partenariat avec Danone voit le jour : 40 000 vaches au milieu du désert. Un élevage qui n’est pas sans conséquence pour l’environnement puisque, pour hydrater les vaches et arroser les cultures, 500 litres d’eau sont nécessaires pour obtenir un seul litre de lait ! Le marché conquiert le Nord-Est de la Chine où une exploitation de 100 000 vaches va bientôt voir le jour.
 


La folie des fermes géantes par franceinter
 

Commentaires