Potager bio : 10 conseils d’Yves Gillen, jardinier bio depuis 40 ans

un jardiner jardine dans son potager bio
potager-bio-conseils-yves-gillen
Par Elodie Sillaro publié le
13810 lectures

Le jardinier bio Yves Gillen ne se nourrit que de ce qui provient de son potager. Il nous livre ses précieux conseils pour jardiner bio et profiter de ce qu’offre la nature.

Co-auteur du livre Les affranchis jardinier. Un rêve d’autarcie, Yves Guillen et sa compagne sont une référence dans la quête d’une vie affranchie de la société de consommation.

Jardinier bio, Yves a appris à se nourrir des produits de son jardin avec le souci de préserver l'environnement. Voici 10 conseils inspirés de la nature pour avoir un merveilleux jardin.

1. Tondez votre pelouse avec une machine sans moteur

Vous respectez la tranquillité de la nature (animaux, végétaux) et vous réduisez les surfaces de traitements. Laisser une place au jardin sauvage, ce n’est pas laisser votre jardin à l'abandon mais cultiver en harmonie avec la nature.

2. Récupérez des végétaux

Les feuilles mortes, fougères et fleurs fanées de votre jardin ou des champs,  les herbes coupées des tondeuses de vos voisins ou les matières organiques des déchetteries qui recyclent peuvent remplacer les paillettes de lin, les  écorces de pins et autres produits du commerce pour réaliser votre composte maison.

3. Faites votre composte vous même

À l’aide d’un hache-paille traditionnellement utilisé pour nourrir les chevaux, broyez fleurs fanées et fougères pour recouvrir votre potager et lui faire bénéficier d’un compostage en surface. Yves Gillen utilise des roseaux verts et secs pour respecter le rapport carbone-azote, éléments du composte.

4. Cultivez bio

“Il n’y a pas d’intérêt à s’empoisonner à domicile [...] Jardiner bio c’est simple. Il suffit de refuser les molécules de synthèse.” N’utilisez aucun produit chimique et trouvez des alliés dans la nature (les animaux et les insectes).

5. Une bonne terre de potager, c’est 1/3 d’argile, 1/3 de sable, 1/3 d’humus

Pour alourdir le sol, ajoutez de l’argile. Vous obtiendrez une terre généreuse qui offre de beaux légumes et qui garde l’eau plus longtemps. Pour alléger un sol lourd, recouvrez-le de matières organiques plutôt que de l’arroser. « C’est la reproduction fidèle de la forêt. Le sol n’est jamais nu et personne n’arrose ni ne bêche jamais la forêt ».

6. Ne retournez pas votre sol

Pour Yves, « retournez la terre, ça fait mal au dos et ça fout tout à l’envers ». Vous risqueriez de perturber le microsystème de votre terre.

7. Utilisez les bons outils pour travailler votre sol

Pour protéger vos sols, adoptez la fourche-bêche. Enfoncez-la verticalement dans la terre en appuyant sur la base avec votre pied et soulevez la motte de terre le moins possible. Pour aller plus vite, utilisez la grelinette.

8. Associez les bons légumes entre eux

« Les légumes c’est comme les gens, ça peut se bonifier ou se contrarier ». Ne mettez jamais de choux avec les poireaux, par exemple.

9. Faites un plan de votre jardin

Numérotez vos planches pour assurer une bonne rotation des plantations chaque année. Les crucifères ne doivent pas retourner au même endroit avant 4 ou 5 ans.

10. Faites de la place aux fleurs

Plantez de la bourrache, du calendula et de la camomille pour sublimer votre jardin. Faites pousser un pied de courgette à côté des hémérocalles, un pied de tomates devant un rosier, des haricots grimpants sur des volubilis le long d’un grillage. « Un potager doit devenir un jardin d’ornement ».


Dix conseils résumés dans une vidéo...

Source images: www.labaule-guerande.com 

Commentaires