Le H1N1 vaincu grâce aux recettes de grand-mère?

Par bioalaune publié le
1158 lectures

  Ail cru, pépins de pamplemousses ou pois chiches: des tonnes de recettes miracles ou de produits naturels seraient d'excellents remparts contre la grippe A. Voire la soignerait.  

C'est une déferlante. Chacun y va de son astuce ou de sa bonne vieille «recette de grand-mère» pour se prémunir de la grippe A. Des trucs garantis naturels que l'on retrouve sur des milliers de sites Web, de forums ou en librairies. Souvent, les produits conseillés offriraient une meilleure défense immunitaire. Mais certains n'hésitent pas à garantir qu'avaler une substance garantirait une protection à «100%» contre la maladie. Voire la soignerait.

Papaye et badiane
En vrac, il serait souhaitable d'ingurgiter de l'ail, de l'oignon, de la vitamine C, du thym, du sirop de plantain ou de sureau et de la papaye fermentée. Mais aussi de la luzerne, de la réglisse, du persil, des pois chiches, de la badiane, des huiles riches en oméga 3, du thé vert, du chocolat, du vin rouge, de l'églantier et du miel. Tout comme du jus de noni ou de goji, («superfruits» himalayens), des oligoéléments riches en cuivre, en or, en argent ou en zinc. Sans oublier les huiles essentielles (de thym, cannelle, niaouli, menthe, eucalyptus). Et de la soupe au poulet et même des gommes pour enfants en forme de nounours (goût framboise). Cette liste n'est pas exhaustive.

On trouve aussi de «bons» trucs pour ne pas attraper la grippe A. Exemple: avaler des litres de boissons chaudes histoire d'ébouillanter le virus H1N1. «C'est n'importe quoi, d'autant que le virus circule plutôt par les voies respiratoires. On risque juste de se brûler!» réagit Eric Masserey, le médecin cantonal adjoint vaudois.

«J'ai par contre une grande sympathie pour bon nombre de produits naturels, sourit le médecin, et il n'y a pas de raisons d'opposer la chimie aux plantes. D'autant qu'à ma connaissance il n'existe actuellement pas de produits dangereux en circulation en Suisse.»

Manger équilibré
Pour le spécialiste, de nombreux produits reconnus comme sains sont même à recommander. «C'est une banalité, explique le Dr Masserey, mais manger équilibré et avoir une bonne hygiène de vie renforcent le système immunitaire et aident à se protéger des maladies.»

Reste qu'Eric Masserey tient surtout à souligner que la grippe A peut être dangereuse. Et donc que des recettes naturelles peuvent être les bienvenues pour autant qu'elles n'excluent pas la vaccination. «Contrairement à tel ou tel ou tel produit naturel, le vaccin a fait la preuve scientifique de son efficacité contre le virus H1N1, souligne le médecin. Les personnes à risque ne doivent surtout pas l'oublier.»

1 L'ail et l'oignon
Antibiotiques naturels aux propriétés bactéri-cides et antivirales: l'ail et l'oignon formeraient le meilleur rempart contre la grippe A. Que ce soit à avaler cru, en cataplasmes ou même à glisser sous l'oreiller, ils arrivent en tête des produits antigrippes. L'armée moldave a même introduit 25 g d'oignon et 15 g d'ail dans les rations quotidiennes de ses soldats.

Verdict
«C'est un classique, commente le Dr Eric Masserey, même si je n'ai pas connaissance d'études sur le sujet. Mais celui qui avale de l'ail ou de l'oignon cru aura moins de chance d'attraper la grippe A: son entourage se tiendra à distance...»

2 Le thym
Véritable recette de grand-mère, le thym aurait toutes les vertus. En tisane, sous forme de gélules ou d'huiles essentielles, il serait désinfectant, antiseptique, anti-inflammatoire ou antitussif.

Verdict
«Une infusion de thym n'a rien d'absurde, explique le médecin. Cette plante aromatique a des vertus antiseptiques.»

3 Le curcuma
Excellent rempart contre le H1N1, cette épice serait anti-inflammatoire et antioxydante.

Verdict
«Honnêtement je n'en ai aucune idée, sourit le Dr Masserey. Mais dans un ragoût de boeuf, c'est très bon.»

4 Le purificateur d'air
Cette machine tuerait le virus H1N1. La presse française a même fait état d'une pub ventant des «purificateurs ioniseurs» d'air éliminant «99,94%» des particules se baladant dans l'air, virus y compris (de 500 fr. à 750 fr.).

Verdict
«Inutile: le virus H1N1 ne reste pas en suspension dans l'air», tranche le Dr Masserey.

5 La vitamine C
Pour renforcer son système immunitaire, rien de tel que la vitamine C. Pour lutter contre la grippe A, on la trouve prônée sous toutes ses formes: tablettes, extraits d'argousiers ou de pépins de pamplemousse. Et les oranges, citrons et kiwis qui en contiennent sont chaudement recommandés.

Verdict
«Ça fait sens, note Eric Masserey, la vitamine C est reconnue pour ses propriétés antioxydantes et représente une bonne façon de lutter contre la maladie.»

 

Renaud Michiels - le 01 décembre 2009, 21h26 - Le Matin

 

Commentaires