Cosmétiques bébé: des produits nocifs pour leur santé

un bébé se lave les cheveux dans son bain
cosmétique-bébé-bain
Par Elodie Sillaro publié le
31193 lectures

Utilisés quotidiennement les lingettes, laits nettoyants, lotions et shampoings pour bébé pourraient comporter un risque pour leur santé. Une étude réalisée par une ONG nous met en garde.

Entre juillet et août 2015, l’Organisation non gouvernementale Women in Europe for a Common Future (WECF) a passé au crible 341 produits cosmétiques pour bébé vendus dans les pharmacies, parapharmacies, supermarchés et magasins bio en France.

299 produits sur 341 comportent un “risque élevé”

Sur le panel de produits analysés, l'ONG met en exergue 299 produits cosmétiques pour bébé comportant encore trop de substances chimiques “potentiellement dangereuses ou allergènes". Les résultats de l’enquête sont classés en trois catégories “risque élevé”, “risque modéré”, “risque faible ou non identifié” et reposent sur les critères des autorités sanitaires de l’Union Européenne (comité scientifique pour la sécurité des consommateurs, SCCS) et française (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, ANSM).

Dans les ingrédients classés “à risque élevé” figurent un allergène par contact (le méthylisothiazolinone) retrouvé dans 19 produits dont sept lingettes, un conservateur soupçonné d'effets nocifs sur la reproduction (le phénoxyéthanol) et présent dans 54 produits dont 26 lingettes, également des parfums à risque allergène dans 226 produits. On décèle également dans 181 produits des ingrédients ou familles d’ingrédients “à risque modéré”. L’WECF demande l’interdiction des trois ingrédients à risque élevé et un étiquetage plus clair pour les substances allergènes par contact.

En 2010, la Commission européenne avait interdit la présence de parabens, fortement soupçonnés de perturber l'activité hormonale, dans la composition de certains cosmétiques pour bébé.

Limiter l’usage des produits cosmétiques et parfumés

Des composés portant un “risque modéré” (EDTA) et des sulfates (laureth et lauryl sulfate) potentiellement irritants ont été retrouvés dans les produits moussants: produits pour le bain, shampoings, lingettes. Des huiles minérales (issues de la chimie du pétrole) ont été identifiées dans des crèmes et lotions ainsi que des nanoparticules (dont les effets sur la santé sont encore méconnus) dans les crèmes solaires.

La barrière protectrice de la peau de bébé est encore fragile et très perméable. “Elle n’est pas encore protégée par le film hydrolipidique qui met les cellules à l’abri des influences extérieures”, souligne l’ONG. Elle ajoute que “la zone du siège, milieu humide occlusif et chaud est particulièrement sensible, car elle favorise l’absorption des substances par voie cutanée.” L’WECF conseille aux parents de “limiter l’usage de ces produits cosmétiques et d’éviter le plus possible les produits parfumés”.


5 conseils pour protéger bébé

  1. Évitez d’utiliser des cosmétiques et produits d’hygiène quotidiennement
  2. Utilisez des cosmétiques bio qui comportent peu d’ingrédients et spécialement conçus pour bébé
  3. Privilégiez le liniment (mélange d'huile d'olive et d'eau de chaux) pour la toilette des fesses de bébé
  4. Préférez les lingettes lavables aux lingettes jetables. En chanvre, en éponge ou encore en coton bio, elles sont dépourvues de produits chimiques et donc non allergisantes.

Voici une sélection de la rédaction de cosmétiques bio pour bébés

Commentaires