Le discours sur l'écologie de Leonardo Di Caprio, Oscar du meilleur acteur 2016

Leonardo DiCaprio reçoit l'oscar du meilleur acteur en 2016
Le discours sur l'écologie de Leonardo Di Caprio
Par Elodie Sillaro publié le
11343 lectures

Après 25 ans de carrière et 5 nominations, Leonardo DiCaprio se voit enfin décerner l’Oscar du meilleur acteur et n’hésite pas à lancer un appel écologique aux politiques pour qu'ils trouvent des solutions contre le réchauffement climatique.

Dans la nuit du dimanche 28 février 2016, Leonardo DiCaprio a reçu, après 5 nominations non conséquentes, le précieux Oscar du meilleur acteur de l’année pour son rôle dans le film “The Revenant”. Après l’ovation du public, il a appelé à agir contre le changement climatique lors de son discours de remerciement.

"Le changement climatique est réel"

The Revenant, c’est l’histoire d’un trappeur animé par la vengeance mais c’est aussi celle d’un homme qui entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile. Tourné dans le Grand Nord canadien et la Patagonie, le film s’est révélé à la star comme l'une des expériences les plus difficiles de sa carrière. “Faire The Revenant, c’était parler de la relation entre l’Homme et la nature” souligne-t-il dans son discours. Et, plutôt que de se concentrer sur l’émotion d’avoir reçu jusque-là l’unique oscar de sa carrière, l’acteur a saisi l’opportunité de mettre sous les projecteurs, non pas sa consécration, mais la problématique environnementale du réchauffement climatique.

Un acteur engagé pour le développment durable

Chez Bio à la Une, c’est un peu notre acteur chouchou. Artiste au talent incontesté, Leonardo DiCaprio est aussi très investi dans la cause écologique. En juillet dernier à Saint-Tropez, il avait récolté 40 millions de dollars, lors d’un gala caritatif, pour sa fondation “The Leonardo Dicaprio Foundation” qui défend les derniers sites sauvages sur Terre. En 2007, l’acteur avait produit son propre documentaire “La 11ème heure, le dernier virage" qui alertait sur les conséquences désastreuses du réchauffement climatique. En 2013, il organisait une vente aux enchères d’oeuvres d’art au profit de l’environnement et de la préservation des espèces menacées. En 2014, il fut nommé “messager de la paix” par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Commentaires