Toulouse : une pétition pour instaurer 80% de bio dans les cantines scolaires

Une jeune fille mange de la soupe à la cuillière
Toulouse : une pétition pour instaurer 80% de bio dans les cantines scolaires
Par Mathieu Doutreligne publié le
3929 lectures

Lancée début mars sur internet, une pétition souhaite mobiliser les Toulousains pour instaurer 80% d’aliments bio et locaux dans les cantines de la ville.

Encore plus de bio dans les cantines de Toulouse

Alors que les débats sont agités autour de l’introduction de 20% de produits bio dans les cantines scolaires françaises, une nouvelle pétition lancée à Toulouse surprend en voulant introduire le bio et le local à hauteur de 80% dans la ville rose. Tant qu’à parler d’une alimentation saine, autant bien faire les choses.

Afin de relocaliser le débat, cette revendication portée par les parents d’élève de la ville est adressée au maire, Jean-Luc Moudenc, et cherche à recueillir 5.000 signatures. L’objectif étant de préserver la santé des enfants et de promouvoir l’agriculture bio régionale, l’une des plus actives en France.

La pétition explique : “Il serait souhaitable que la mairie de Toulouse prenne une mesure forte et mène une action décisive pour la sécurité et la qualité alimentaire. Elle est d'abord nécessaire pour nos enfants, et de nombreuses communes ont mis en place des réseaux d'approvisionnements alimentaires bio et locaux pour leurs écoles.”

Un contexte rebondissant

Depuis le début d’année, le projet de loi sur l’introduction du bio dans les cantines connaît des hauts et des bas. Porté à l’origine par Brigitte Allain pour instaurer 40% de produits locaux et 20% de bio, son passage mi-janvier devant l’Assemblée nationale avait connu un franc succès, appuyé par une importante pétition signée par 110.000 personnes.

Les affaires se compliquent début mars quand le Sénat n’approuve pas le texte. En réalité, les sénateurs n’arrivent pas à se décider, ils font le choix de reporter le vote. Les Français s’interrogent sur cette décision, surtout après les nouvelles annonces du ministère de l’Agriculture sur l’augmentation de l’utilisation des pesticides.

De ce fait, une nouvelle pétition circule pour la réintroduction du seuil des 20%. D’ampleur nationale, elle est déjà soutenue par 65.000 citoyens.

Rappelons qu’en France, certaines villes sont déjà exemplaires par leurs cantines scolaires en servant des plats 100% bio à leurs enfants. Citons Barjac dans le Gard et ses 250 repas quotidiens, Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes avec ses 1200 plateaux par jour ou encore Saint-Étienne qui monte jusqu’à 3000 repas bio tout au long de l’année.

Source image : © Agir pour l'Environnement

Commentaires