Le bon choix au supermarché: 107 aliments industriels, bio ou sans gluten à éviter

une femme fait ses courses dans un supermarché
Le bon choix au supermarché: 107 aliments, dont certains «bio» ou sans gluten, à éviter
Par Elodie Sillaro publié le
62599 lectures

Comment choisir les meilleurs produits au supermarché ? Les auteurs du guide "Le bon choix au supermarché" ont décortiqué les étiquettes de 800 aliments et répertoriés 323 produits à éviter dont 107 à résolument bannir.

Entre les plats cuisinés, les produits diététiques, les aliments bio et sans gluten, les marques auxquelles on donne (parfois à tort) notre confiance, il est souvent difficile de faire le bon choix dans la jungle des rayons du supermarché. Comment faire la différence entre les produits sains et ceux qui sont bourrés d’additifs alimentaires, de sucres cachés, de sel et de calories sans tomber dans les pièges du marketing ?

Ce guide tort le cou aux idées reçues et nous aide à décrypter les étiquettes: le bio industriel n’est pas toujours synonyme de sain, les produits allégés ne sont pas forcément diététiques et seule une marque de pâtes sans gluten est acceptable. La raison ? Ces produits contiennent ces fameux additifs alimentaires commençant par la lettre E et suivi d’un chiffre (la liste complète est à retrouver dans le guide) ainsi que des matières premières de mauvaise qualité (céréales raffinées, produits transformés) et donc mauvais pour la santé.

107 produits et 47 additifs à bannir

Huit journalistes scientifiques et diététiciens de LaNutrition.fr ont passé au crible 800 aliments vendus en grande surface qu’ils ont répertoriés dans la nouvelle édition du guide "Le bon choix au supermarché". Résultats de l’enquête: 323 produits sont à éviter dont 107 à définitivement bannir de son caddy. Ils contiennent un cocktail d’additifs (colorants, additifs au phosphate, émulsifiants, conservateurs, glutamate, exhausteurs de goût) néfastes pour notre santé et pouvant entraîner des risques cardio-vasculaires, des mutations de gène, des risques rénaux et de cancers ainsi que favoriser les inflammations et les maladies auto-immunes.

Aucun produit de rayon n’est épargné. Parmi eux, les bâtons de surimi Petit Coraya contenant de l’amidon modifié et du sirop de glucose, les saucisses Knaki qui contiennent moins de viande et plus d’additifs que les saucisses de Franckfort Monoprix bio par exemple, les yaourts Taillefine allégés en graisses mais avec beaucoup trop d'additifs contrairement à la recette simple et plus saine de La Laitière.

Même constat, certains produits diététiques, bio et sans gluten ne sont pas épargnés. Dans le viseur, les galettes de riz Gerblé pourtant “sans sucre ajouté” qui fait grimper notre index glycémique, le pain sans gluten de Génius mais pas génial. 

Un guide à nuancer

Toutefois, on se pose la question des procédés d'enquête lorsqu'on lit qu'une pasta box Sodebo contenant 3 amidons est conseillée tandis que les tofinelles (alternative à la viande) de la marque bio et veggie Soy (n'en contenant qu'un) sont décriées. Idem, selon le guide, le Nutella - qui renferme 55% de sucre et 23% d'huile de palme - a une composition "acceptable" et est donc tout aussi conseillé que la Niociolatta de la marque bio Rigoni Di Asiago, sans huile de palme ni graisses hydrogénées. 

Pourquoi ne pas proposer de vraies alternatives à certains mauvais produits plutôt que des produits dont la composition est  seulement "acceptable"? Prenons l'exemple de la boîte de thon Petit Navire, du thon albarcore connu pour contenir une grande quantité de métaux lourds et asaissonné d'une huile d'olive d'origine inconnue.  Le thon germon, vendu également en grande surface, en contient bien moins et est assaisonnée d'une huile d'olive vierge extra pressée à froid.

On notera également le coup de pub offert par la couverture du livre pour la marque des fameux cookies pas vraiment réputée pour ses qualités nuitritionnelles ni ses vertus diététiques.

6 pièges à éviter

Pour faire le bon choix au supermarché, le guide nous recommande de scruter les étiquettes des produits et de vérifier la liste des ingrédients. Choisissez les produits:
1 - Avec une liste d'ingrédients la plus courte possible et avec le moins de colorants, d'arômes, de stabilisants, de gélifiants possible.
2 - Composés d’ingrédients "naturels" que l’on peut avoir dans son placard: de la farine plutôt que de l'amidon modifié, des œufs plutôt que des jaunes ou des blancs d'œuf en poudre, du lait entier plutôt que du lait en poudre ou des protéines de lait, du sucre plutôt que sirop de glucose, etc.
3 - Avec peu ou pas de sucres ajoutés et d’édulcorants: saccharose, glucose, fructose, sucre inverti, sirop de glucose-fructose, etc.
4 - Avec des graisses de qualité : huile végétales de préférence (olive, colza)
5- Avec peu ou pas d’additifs. Privilégiez les produits les plus riches en fibres, avec des céréales complètes plutôt que raffinées et une teneur en fruits ou en légumes plus élevée. Attention, toutefois, aux mentions “source de fibres ou “enrichi en calcium”, des produits enrichis en fibres, vitamines et minéraux qui peuvent également renfermer plus de calories.
6 - Les moins caloriques. Sans tomber, non plus, dans le piège des produits allégés (plus faibles en gras mais riches en sucre ajouté ou en amidon, encore moins bons pour la ligne).


Le bon choix au supermarché, collectif LaNutrition.fr, Éditions 2016-2017, 15,80€

Commentaires