Allergies printannières: 6 remèdes naturels pour les apaiser

une femme allergique au pollen se mouche
allergies printannières: 6 remèdes naturels pour les apaiser
Par Elodie Sillaro publié le
10635 lectures

Le nez qui pique, la gorge qui gratte, les yeux larmoyants et une certaine fatigue à l’arrivée de beaux jours sont les signes du retour des allergies printanières. Pour éviter les nombreux désagréments et soulager symptômes, voici 6 remèdes naturels.

La rhinite allergique se manifeste au printemps et en été (d’avril à septembre) en cas d’allergie aux pollens. Elle peut aussi apparaître au cours de l’année pour les allergies à la poussière, aux acariens ou aux poils d’animaux.

Dans sa forme saisonnière, la rhinite allergique - appelée « rhume des foins » - est une inflammation des parois nasales provoquée par des éléments allergènes comme les grains de pollen. Lorsque ces derniers pénètrent dans le nez, le système immunitaire s’emballe et déclenche la libération d'histamine (médiateur chimique) qui provoque l’inflammation des muqueuses des yeux, du nez et de la gorge. Ces symptômes à répétition finissent par fatiguer l’organisme. Il exsite des remèdes naturels pour soulager les désagrements du rhume des foins.

1. L'ortie

L'ortie contient une substance qui agit comme un antihistaminique. Cette plante est un trésor en naturopathei et apaise les symptômes du rhume des foins (nez bouché et larmoiement).
Comment la consommer ? Prenez l'ortie sous forme de gélule trois fois par jour.

2. La menthe poivrée

Concentrée en menthol réputé pour ses capacités antiseptiques, respiratoires et tonifiantes, la menthe poivrée permet de diminuer la congestion nasale. 
Comment le consommer ? Dans de l’eau bouillante, faites infuser 15gr de menthe fraîche pendant 10 minutes et buvez deux à trois tasses par jour. Vous pouvez aussi appliquer 3 à 4 gouttes d’un mélange d’huiles essentielles de menthe poivrée, d'eucalyptus et de litsée citronnée sur les zones sinusales. A répéter si besoin.

3. L’estragon

L'estragon est un antiallergique naturel qui empêche la sécrétion d’histamine grâce à la présence de coumarine (substance organique aromatique naturelle) et d’antioxydants aux propriétés antiallergènes.
Comment le consommer ? Mâchez des feuilles d’estragon ou versez quelques gouttes d’huiles essentielles d’estragon sur un mouchoir et inhalez.

4. La quercétine

Pigment naturellement présent dans les végétaux, la quercétine donne sa couleur aux fleurs, aux fruits, aux légumes et au thé vert. C’est un antihistaminique naturel qui réduit la congestion et l’irritation des yeux. Comme la quercétine, le ginkgo biloba est un antihistaminique naturel qui aiderait à lutter contre les allergies.
Comment la consommer ? La quercétine se prend sous forme deux gélules deux fois par jour, comme le ginkgo biloba.

5. L’huile complète de périlla

L'huile de périlla est une synergie entre l'huile végétale et l'huile essentielle. Riche en oméga 3, elle est reconnue pour renforcer notre organisme et aide à mieux supporter les aléas du printemps. La Périlla est une plante aromatique qui fortifie le système immunitaire et apaise les voies respiratoires.
Comment la consommer ? L’huile complète de périlla se consomme sous forme de gélule à prendre deux fois par jour. Commencez la cure un mois avant la période allergisante.

6. Du miel local

Plus étonnant, consommer du miel bio et local, produit dans la région de votre domicile, permettrait d’être moins sensible aux pollens environnants. L’idéal est de commencer une cure deux mois avant la période durant laquelle vous souffrez le plus d’allergies. Ce remède a été testé sur l'armée américaine et a prouvé son efficacité.
Comment le consommer ?  Prenez deux cuillerées à soupe de miel par jour et laissez fondre pendant 5 à 10 minutes. Poursuivez cette cure jusqu'à la fin de la période estivale.


La rédaction vous propose une sélection de produits naturels pour apaiser vos allergies printannières

Commentaires