Pollution, énergie et bio à l'ordre du jour des conseils de crèches

Par bioalaune publié le
564 lectures

  Les conseils de crèches, constitués de parents et personnel élus, se sont retrouvés samedi en mairie pour une séance plénière.

Sous la houlette de Lise Daleux, adjointe à la famille, ils ont fait le point sur la qualité de vie dans les crèches.

« L'ordre du jour se base sur les propositions et préoccupations émises l'an dernier », explique Lise Daleux, adjointe en charge des modes de garde.

Depuis 2007, les conseils de crèche se retrouvent tous ensemble une fois par an pour une séance plénière. Voilà les thèmes qui ont retenu l'attention cette fois.
Qualité de l'air. Polluants et produits chimiques, dans le revêtement de sol ou dans les peintures, se retrouvent dans les crèches.

« On a mis en place un plan d'action, basé sur des critères environnementaux », rassure l'adjointe. Par exemple, tous les produits d'entretien seront renouvelés en excluant les produits les plus impactants.

Des repas « bios ». Les repas servis aux tout petits chaque jour sont cuisinés dans les crèches. « Il y en a 500, ce n'est pas énorme par rapport à la restauration dans les écoles, donc les crèches peuvent être des sites pilotes pour l'alimentation bio », analyse Lise Daleux. L'objectif est de 50 % de bio dans la restauration scolaire, objectif qui sera dépassé dans les crèches. L'ambition est également d'inciter les producteurs locaux à basculer à l'agriculture bio.

Efficacité énergétique. Désormais, le personnel peut agir directement sur le chauffage, en contrepartie, la gestion technique est plus réactive. Des travaux sont en cours. « Ce système est plus efficace, pour le bien-être de chacun et par souci écologique ».

Des demandes non satisfaites. Le principal point d'achoppement ne surprend pas : il manque toujours des places en crèche, d'autant plus que le taux de natalité à Lille est élevé.

Cette année, 300 demandes de parents n'ont pas été satisfaites. À l'heure actuelle, 500 places sont disponibles dans les crèches municipales, 1 400 en comptant les crèches associatives ou privées. Mais cinq crèches municipales vont s'ajouter au neuf existantes. Avant la fin de l'année, celle de Saint-Maurice Pellevoisin (25 places) devrait ouvrir ses portes.
 

nordeclair.fr - ELSA BASTIEN - Publié le lundi 14 décembre 2009 à 06h00

 

Commentaires