Fromage : le nombre de crèmerie traditionnelle augmente en France

Deux employés d'une crèmerie analyse un fromage
Le nombre de crèmerie traditionnel augmente en France
Par Mathieu Doutreligne publié le
4409 lectures

Les crémiers ont-ils un avenir ? Ces professionnels ont relevé leurs manches : ils ne se contentent plus d'être de simples revendeurs. Ils se battent pour préserver les produits du terroir, ce que montre le documentaire de Maud Guillaumin, diffusé ce dimanche sur France 5.

Changeons de crèmerie. Alors que beaucoup se plaignent d’une disparition des savoir-faire au dépend d’une standardisation et d’une industrialisation de l’alimentation, le nombre de crèmerie traditionnelle est en augmentation en France, le pays du fromage.

La recherche de produits de qualité est “à la mode”. Chèvre au lait de Rove, roquefort véritablement artisanal, comté du Jura authentique en sont les meilleurs exemples. En 20 ans, le nombre de crèmeries est passé de 2 000 à 3 200 dans l'hexagone, soit une augmentation de 60%. La grande distribution contre-attaque car on estime que 90% des Français mangent du fromage au moins une fois par semaine. Comment des passionnés sont-ils parvenus à grignoter des parts de marchés ? France5 a enquêté et part à la rencontre de ces amoureux du goût, producteurs, fromagers, affineurs, qui défendent au mieux leur crèmerie et le terroir français.


Chaîne : France5
Diffusion : Dimanche 1 mai à 20h40
Durée : 50 minutes
Réalisatrice : Maud Guillaumin
Rediffusion : Dimanche 8 mai à 17h35

Commentaires