Arriverez-vous à porter du cuir après avoir vu cette vidéo ?

des hommes tuent des chiens pour leur peau
Arriverez-vous à porter du cuir après avoir vu cette vidéo ?
Par Elodie Sillaro publié le
11303 lectures

Vous avez sûrement renoncé à la fourrure connaissant l’horreur et les tortures que subissent les animaux au nom de la mode. Mais qu’en est-il du cuir ? Malheureusement, son commerce n’est pas moins reprochable que celui de la fourrure.

Quiconque se soucie des animaux et de l’environnement devrait être averti des dessous de la confection du cuir. Aujourd’hui, personne ne peut ignorer les conditions de l’élevage intensif et celles de la fabrication du cuir n'en sont pas moins reluisantes comme le montre cette vidéo de la PETA (association pour le droit des animaux).
 

Attention, les images qui suivent peuvent choquer les personnes sensibles.

La plupart des animaux destinés au cuir souffrent de confinement, de surpopulation, de privation, de maltraitrances et parfois même de tortures. Ils subissent aussi souvent le marquage au fer, la caudectomie (coupe de queue), l’écornage (coupe des cornes) et l’égorgement sans anesthésie.

L’impact sur l’homme et l’environnement

En plus des souffrances animales engandrées, la peau des bêtes reçoit une quantité importante de produits chimiques qui polluent les sols, l’eau et l’environnement. Les employés et les habitants exposés à ces produits et ont un risque élevé de développer des maladies et cancers, notamment les enfants. Préférez donc les vêtements en fibres synthétiques, naturelles et végétales qui ne contribuent pas à cette industrialisation. 

Pour aller plus loin, voici deux vidéos de la PETA qui expliquent les conséquences de l’industrie du cuir.

Très friande du cuir, l’industrie du luxe n’est pourtant pas la seule concernée. Regardez les étiquettes de vos vêtements, sacs ou chaussures, tout ce qui est étiqueté “made in Bangladesh” provient de fabriques de cuir à bas prix. Qui dit bas prix, dit conditions de traitement déplorables et ce sont les animaux et les employés qui en paient le prix fort.

Commentaires