Le guide des paniers bio et locaux

des fruits et légumes dans un panier en osier
Le guide des paniers bio et locaux par région
Par Elodie Sillaro publié le
28259 lectures

Plus économique et dans une logique d'agriculture durable, les circuits-courts plaisent de plus en plus. Maraîchers, fermes, AMAP, magasins bio, il existe plusieurs solutions pour acheter son panier de fruits et légumes frais en court-circuitant la grande distribution. Voici une sélection des plus grands distributeurs de produits bio et/ou locaux.

Les AMAP

Les Amap (Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne) créent un lien direct entre les agriculteurs et les consommateurs. Elles établissent entre les deux partenaires un contrat pour une saison dans lequel le consommateur s’engage à acheter les produits frais de la récolte du matin que le producteur met à sa disposition. L’acheteur récupère son panier chaque semaine dans un lieu précis.

Combien ? Le prix du panier dépend de sa taille (au kg ou au nombre de personnes) et de chaque localisation de l' Amap. Comptez entre 10 et 15€ sur adhésion et engagement.
Où ? Recherchez l'Amap la plus proche de chez vous sur l'annuaire des Amap de France.

La ruche qui dit oui !

C'est une réseau de communautés d'achat direct qui a pour but de réunir les consommateurs d'acheter directement auprès des producteurs régionaux. Sur le site, ces derniers proposent une sélection de produits bruts ou transformés (fruits, légumes, pain, fromage, viande, bière) issus de l’agriculture biologique ou raisonnée. Lorsqu’un minimum de personnes est intéressé, le producteur livre à la ruche et les consommateurs sont appelés pour la distribution.

Combien ? Comptez entre 10 à 30€ selon le panier et la Ruche.
Où ? Retrouverez la ruche la plus proche de chez vous sur le site de La Ruche qui dit oui !

Potager city

Potager City propose des commandes de fruits et de légumes locaux (pas forcément bio) de producteurs engagés dans une démarche durable voire bio. Les paniers sont ensuite déposés chez les commerçants du quartier accompagnés de recettes. On est libre de choisir son panier et acune obligation d’achat hebdomadaire n'est imposée.

Combien ? De 8 à 40€ selon la composition, la taille du panier et la région (sans engagement).
Où ? En Rhône-Alpes, Paca-Languedoc , Île-de-France et Aquitaine Midi-Pyrénées.

Les paniers Naturalia

La grande enseigne de supermarchés bio met aussi à disposition des consommateurs des paniers de fruits et légumes de saison et bio. Ils sont disponibles tous les jours dans les magasins Naturalia à Paris et en Île-de-France. La sélection est préparée chaque jour en fonction de l'arrivage et accompagnée de fiches recettes de diététiciens. 

Combien ? 15,90 euros pour environ 5 kg.
Où ? Sur place ou sur commande au préalable à retirer dans 19 magasins parisiens et 8 en Île de France.

Les paniers Bio c’ Bon

Chaque semaine l’enseigne du magasin au célèbre mouton propose deux types de panier (les deux ne sont pas toujours présents):  le “made in France” ou le panier “Bio Salade” qui contiennent tous 3 kg de fruits et légumes frais et bio.

Combien ? 10€
Où ? Dans le magasin Bio c’ Bon le plus proche de chez vous.

Les jardins de Cocagne

Les jardins de Cocagne sont des chantiers d'insertion sociale qui utilisent le maraîchage biologique comme support . Les structures maraîchères sont l’un des plus gros maraîchers d’agriculture biologique en France et ont pour vocation d'aider les personnes à retrouver un emploi. Acteurs d'une agriculture saine, les Jardins de Cocagne cultivent des légumes bio et proposent des paniers de fruits et de légumes dans leur 110 Jardins en activité.

Combien ? 13€ un panier pour 4 personnes et 7€ pour 2 personnes sur adhésion.
Où ? Retrouvez le Jardin de Cocagne le plus proche de chez vous sur la carte du réseau parmi les 110 jardins.

Le Campanier

Le Campanier propose une sélection de paniers de fruits et de légumes biologiques de saison issus des fermes partenaires et de la halle bio de Rungis (donc pas forcément locaux).

Combien ? De 8 à 12€ selon la taille du panier.
Où ? Dans l’un des 250 points relais à Paris et en Île-de-France mais aussi en Champgne-Ardenne, en Normandie, dans les Pays de la Loire.

 

Commentaires