Les 5 commandements pour faire ses courses zéro déchet

3 tupperware contenant des céréales sont posés sur une table noire
Les 5 commandements pour faire ses courses zéro déchet
Par Valentine Poignon publié le
25415 lectures

Afin de réduire leur impact écologique et faire des économies, de plus en plus de consommateurs souhaitent changer leurs habitudes et réduire leurs déchets. Voici 5 astuces à mettre en pratique pour évincer les emballages superflus.

1. En vrac, tu acheteras

Achetez vos aliments bio de préférence au marché, dans les AMAP, directement chez les producteurs ou dans des magasins proposant des produits en vrac comme les magasins Grand Frais ou Day by Day. Tout ou presque y est distribué en vrac ou dans des contenants consignés puis réutilisés. Il est ainsi beaucoup plus facile d’éviter les emballages superflus. Cette pratique vous permet de mieux gérer vos quantités de riz, de pâtes, de lentilles, de céréales, de sucre ou encore de sel. Une fois chez vous, utilisez des bocaux en verre pour les stocker.

Évitez également les produits frais sous plastique. Pour la viande et le poisson, vous pouvez vous faire servir dans vos tupperwares et, si votre moyen de transport vous le permet, pensez à prendre une cagette dans laquelle vous les déposerez. 

2. De sacs en tissu, tu t'armeras

Ne sortez plus de chez vous sans emporter un ou deux sacs en tissu pour les courses imprévues. Vous pouvez aussi utiliser des sacs réutilisables vendus dans les grandes surfaces qui ont l’avantage de se plier et de se ranger facilement.

Lorsque vous prévoyez d'effectuer de grosses courses, armez-vous de grands sacs en tissu, d’un panier ou d’un cabas pour emporter le tout. N’oubliez pas votre sac à pain qui permet, en plus, de mieux conserver votre baguette.

Pour le reste, il existe des sacs spécifiques: des filets en tissu pour les fruits et légumes et des sacs en coton bio pour les céréales, les légumineuses et les féculents.

3. Les tupperwares, tu aduleras

Dans votre sac en tissu, laissez plusieurs tupperwares ou récipients propres afin de demander au fromager, au boucher ou au poissonnier d’y déposer, directement et sans l’envelopper,  ce que vous souhaitez acheter.

4. Le verre, tu conserveras

Si vous achetez votre miel, vos boissons et vos confitures conservés dans des pots en verre, favorisez les vendeurs qui souhaitent les récupérer. S’il n’en fait pas automatiquement la demande, proposez-lui et expliquez votre démarche. Vous pourriez partager vos convictions et avoir de belles surprises. Il se pourrait qu’il ne refuse pas d’économiser l’achat de bocaux. Si ce n’est pas possible, vous avez la possibilité de les réutiliser pour y déposer vos produits en vrac (sucre, céréales ...) ou vous pouvez les emmener dans une décharge pour les trier.

5. Un chef de laboratoire, tu deviendras

Fini les plats préparés, les gâteaux tout fait et les yaourts sans aucun goût du commerce, le chef c’est vous ! Faites vous-même vos gâteaux, vos yaourts et essayez-vous à de nouvelles recettes pour régaler votre famille et vos amis.

Adieu les shampoings, les gels douche, les produits d’entretien irritants et nocifs, créez vous-même les produits d’entretien avec des recettes simples à base de vinaigre, de savon noir et d’huiles essentielles. Si ce n’est pas votre fort, optez pour des recharges en magasins bio.

Il est vrai que certains produits ne s’achètent que sous plastique, privilégiez donc les produits conditionnés dans des emballages recyclables. Rappellez-vous que tout emballage inférieur à 6 centimètres ne peut être recyclé. Puis, pensez à respecter correctement les images sur votre bac à tri.

Crédit image: http://www.bloutouf.fr/

Commentaires