Le label V végétarien arrive en France

des produits végétariens certifiés par le label V
Le label V végétarien arrive en France
Par Elodie Sillaro publié le
9534 lectures

C’est une nouvelle qui va ravir les végétariens français et ceux désirant réduire leur consommation de viande. Le Label V de l’Union végétarienne européenne arrive en France.

Il existe déjà un label européen végétarien qui garantit les aliments dénués de tout produit d’origine animale. Mis en place par l’Union végétarienne européenne depuis 1996, le label V était déjà très répandu dans plusieurs pays tels que l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, le Portugal, la Belgique ou encore la Russie.

Une certification bienvenue

Distribué et contrôlé par l'Association végétarienne de France (AVF), le label V existe en deux déclinaisons:

  • le végétarien garantie l’absence de chair animale (viande ou poisson), d’ingrédients fabriqués à partir de viande ou d’os (arômes, sauces), de graisses animales, d’huile de poisson, de gélatine de porc, d’oeufs de poule élevées en batterie et d’OGM.
  • le végane assure en plus l’absence de produits laitiers (lait, beurre, fromage, yaourt, crème), d’oeufs et ses dérivés, de miel, d’arômes et d’additifs d’origine animale.

Même s’ils ne laissent pas de trace, l’utilisation de produits d’origine animale est également interdite pour la fabricationdes aliments.

Un label pour les flexitariens aux véganes

A l’heure où les scandales alimentaires révèlent des problèmes de traçabilité, de qualité et de cruauté envers les animaux, le consommateur s’interroge sérieusement sur sa consommation de viande. De ce fait, la demande de produits végétariens et véganes ne fait que croître. D’après un sondage Médiaprim de 2015, 40% des Français sont flexitariens (ils mangent de la viande moins de deux fois par semaine) et 56% ont réduit leur consommation de viande ces dernières années.

Un gain de temps dans les rayons

En un coup d’oeil, le label permet de voir rapidement les produits végétariens et de ne pas décortiquer les étiquettes des produits alimentaires à la recherche d’éventuelles traces de composés d’origine animale. Le label permet une identification simple, rapide et garantit une certification selon un cahier des charges strict. C’est aussi une façon de promouvoir une alimentation plus végétale.

 

Commentaires