Zéro déchet: les bouteilles consignées reviennent en France

un homme remplit une bouteille en verre
Zéro déchet: Les bouteilles consignées reviennent en France
Par Elodie Sillaro publié le
15083 lectures

Depuis les années 80, les consignes ont été délaissées au profit d’innombrables emballages plastiques à usage unique. Aujourd’hui, elles restent un système qui plaît même si elles se font rares. Toujours utilisées en Alsace, les consignes reviennent progressivement un peu partout sur le devant de la scène. 

La consigne, c'est la solution anti-gaspi qui permet de réduire son impact écologique ainis que ses déchets. Elle consiste à payer un supplément lorsqu’un produit est contenu dans une bouteille en verre (huile, lait, alcool, vinaigre etc). Celui-ci nous est remboursé lorsque nous rapportons les bouteilles vides dans un magasin. Les bouteilles sont nettoyées pour être remplies à nouveau et ce, jusqu’à 50 fois.

Réduire son impact écologique

Contrairement aux emballages plastiques à usage unique qui demandent du pétrole pour leur fabrication, la consigne permet d’éviter l’utilisation inutile de ressources naturelles ainsi que la production importante de déchets. Son recours permet d’économiser jusqu’à 75% d’énergie par rapport au recyclage car le verre demande une fonte à 1500°C et l’utilisation de sable.

Une économie locale

Beaucoup de bars, de cafés, d’hôtels et de restaurants ont recours à la consigne. Cela permet de faire des économies tout en contribuant aux emplois locaux de la filière. D’autres participent également à leur façon: les magasins Jean BouteilleDay by Day  ou La Recharge proposent du vrac ainsi que des consignes. Les festivals green s’y mettent aussi avec leurs gobelets conditionnés et réutilisables.

Pour en savoir plus le zéro déchet, rendez-vous au Festival Zero Waste, premier festival zéro déchet en France, les 30 juin, 1er et 2 juillet 2016, au Cabaret Sauvage, Parc de la Villette à Paris.

© Ici, on recyle - photo Jean Bouteille

 

Commentaires