Selon l'OMS, boire son café ou son thé trop chaud est cancérogène

une femme tient une boisson chaude dans une tasse blanche
Selon l'OMS, boire son café ou son thé trop chaud est cancérogène
Par Valentine Poignon publié le
7202 lectures

Mercredi, l’Organisation Mondiale de la Santé a annoncé que boire une boisson trop chaude est une habitude susceptible de causer le cancer de l’oesophage.

La consommation quotidienne de boissons très chaudes est “probablement cancérogène” selon une récente étude du Centre International de la Recherche contre le Cancer (CIRC). Le centre d’étude a procédé à une réévaluation des risques de cancérogénicité  du café, du thé, du maté et des boissons consommées brûlantes afin de connaître si l’un des éléments engendrent le cancer chez l’homme.

65°C, une température à ne pas dépasser

“C'est la température, plutôt que les boissons elles-mêmes, qui semble être en cause." nuance Christopher Wild, directeur du CIRC depuis 2009. A partir de 65°C, une boisson présente des risque de cancer de l’oesophage.

L’étude a noté que la majorité de cette catégorie de cancer survenait dans certaines régions du monde où la population est adepte des boissons chaudes (Asie, Amérique du Sud, d’Afrique de l’Est). Là bas, le thé ou le café est traditionnellement bu très chaud, environ 70 degrés. Quant aux européens, ils sont peu concernés puisqu’ils ne boivent leur boisson qu’à 60 degrés. Après des recherches scientifiques, l’étude a donc conclu que le risque de cancer augmente avec la température à laquelle la boisson est consommée.

Le café disculpé par l’OMS

Le cancer de l'oesophage est la huitième cause la plus fréquente de cancer dans le monde. Chaque année, il concerne 5% des décès suite à un cancer. L’OMS n’a cependant pas relevé la proportion de cas de cancer de l'oesophage liée à la consommation de boissons très chaudes.

Cette étude contredit des travaux également menés par l’OMS sur la cancérogénicité du café. En 1991, cette boisson avait été déclarée comme étant “peut-être cancérogène” et était soupçonnée d’engendrer le cancer de la vessie. Depuis, une série d'études n'ont pas apporté de preuves d'un lien entre ce cancer et le café. Les scientifiques considèrent donc que le café n’est pas un agent cancérogène, mais que la cause est en réalité la température de la boisson.

Commentaires