10 produits dont vous ne soupçonneriez pas qu’ils contiennent de la viande

une brosse à dent jaune avec du dentifrice dessus
10 produits dont vous ne soupçonneriez pas qu’ils contiennent de la viande
Par Valentine Poignon publié le
79071 lectures

Au premier coup d’oeil, certains produits alimentaires ou cosmétiques semblent uniquement contenir des composés issus de végétaux. Pourtant, la liste des ingrédients révèle des substances issues d’animaux dont le consommateur ignore l’existence. Décryptage.

Le nombre de consommateurs souhaitant consommer moins de produits issus d’animaux est en forte augmentation. Le blanc de poulet, les oeufs de poule et lait de vache sont successivement remplacés par le tofu, les lentilles et les laits végétaux. Pourtant, certains produits alimentaires et cosmétiques vantent la présence de végétaux dans leur composition. De ce fait, le consommateur les favorise pensant ainsi choisir une alternative à l’exploitation des animaux. L’analyse de la liste des ingrédients de ces produits révèlent pourtant l’existence de composés issus d’animaux.

A lire: Surconsommation de viande : est-ce le temps de revoir son menu ?

Peu importe le régime alimentaire adopté, vous êtes loin d’imaginer la présence de tels éléments dans vos produits du quotidien. Peau de cochon, sang et poudre d’os bovin et sécrétions d’oiseaux, voici des ingrédients non pas utilisés pour une potion de sorcière mais pour la plupart des produits qui vous entourent.

1. Les bonbons

Pour obtenir une matière molle et translucide, les producteurs de confiseries utilisent de la gélatine. Obtenue par l'ébullition de la peau de porc, cette substance solide, transparente ou légèrement jaune, ne possède ni goût, ni odeur. Afin de pouvoir commercialiser leurs produits dans tous les pays, certains fabricants ont décidé de remplacer la gélatine de porc par de la gélatine de poisson puisque la viande porcine ne peut être consommée dans la religion juive et musulmane.

Aux yeux de la réglementation européenne, la gélatine est considérée comme un ingrédient et non un additif.  Ainsi, sur les étiquettes conformes à la norme européenne, la gélatine peut se trouver sous son appellation originelle. Pourtant, la plupart des entreprises l’utilisent en tant qu'additif gélifiant, on peut donc la trouver sous le nom E441, ce qui n’est pas vraiment clair aux yeux du consommateur.  

2. Le sucre

Pour blanchir et purifier le sucre, la majorité des marques a recourt à de la poudre d’os. Cette dernière est obtenue à partir de squelettes broyés de bovins. Pour le sucre roux, les industriels utilisent de la carmine, une poudre produite à base de puce cochenille afin d’obtenir une coloration rouge. La carmine - le colorant E120 - est également utilisé dans les glaces et les yaourts aux fruits rouges. Afin de ne pas consommer un produit issu de l’exploitation animale, les végétaliens favorisent généralement le sirop d’agave, le sucre de coco et le sucre non raffiné.

A lire: 10 conseils pratiques pour décrypter une étiquette

3. L’alcool

L’ichtyocolle, une substance collante provenant de la vessie des poissons, est utilisé pour clarifier certaines bières et vins. Les marques du commerce font notamment usage de gélatine et d’albumine, une protéine soluble dans l’eau. La plus commune, l’albumine sérique, est extraite du sang animal.

Le site végétarien VeganActu recommande certaines grandes marques de bières trouvées au supermarché comme la Calsberg, la Heineken, la Leffe qui ne renferment pas d’éléments d’origine animale dans leur composition.

4. Les shampoings

Après analyse, la composition de certains shampoings révèle des surprises. La plupart de ces produits capillaires contiennent de la lanoline, graisse de laine de mouton et de l’huile de vison, extraites d’animaux dépecés ainsi que de l’huile de foie de requin. Les shampoings favorisant la repousse des cheveux, eux, renferme de l’huile d’émeu, oiseau ressemblant à l’autruche.

5. Le savon

Les savons industriels sont majoritairement fabriqués à base de tatallowate de sodium extraite de la graisse de boeuf. L'appellation du savon de Marseille n'étant pas protégée, beaucoup de produits dérivés n’emploient, non pas de l’huile d'olive et autres huiles végétales comme dans la recette traditionnelle, mais des graisses animales ainsi que de l'huile de palme.

Si vous souhaitez vous laver avec des produits 100% végétal, économiques et écologiques, le savon d’Alep et le savon noir sont de bonnes alternatives. Favorisez les produits labélisés bio pour vos soins sous la douche ou pour laver votre linge.

A lire: 7 astuces beauté du savon noir, cosmétique naturel d'exception

6. Le dentifrice

Dans un reportage de l’année passée, deux journalistes de l’émission Envoyé Spécial sur France 2 ont révélé la présence de gélatine de porc dans plusieurs dentifrices vendus en grandes surfaces. Le dentifrice Haleine Pure de la marque Signal ainsi que les Soin Essentiel Blancheur, Fraîcheur et Soin Global + Blancheur de Sanogyl utilisent régulièrement la gélatine, même si celle-ci n’est présente qu’en petite quantité. Heureusement, les dentifrices bio adoptent une composition 100% végétale.

7. Le parfum

Certaines senteurs utilisées dans les parfums comme la vanille contiennent du castoréum, une sécrétion huileuse et odorante provenant de glandes de castors. Auparavant, le musc des eaux de toilette provenait à l’origine de la sécrétion d’une glande du chevrotin. Elle est depuis plusieurs années d’origine synthétique. Cependant, plusieurs parfums ont recourt à l’ambre gris, une sécrétion intestinale provenant des sécrétions biliaires et des aliments ingérés par les cachalots.

8. L’assouplissant

Malheureusement, la douceur de vos vêtements a un prix. En plus des composés polluants, l’assouplissant, vendu dans les grande surfaces, est réalisé à partir de graisse de boeuf et de mouton.

9. Les médicaments en gélule

La gélatine s'immisce décidément dans le moindre de nos produits. Elle se cache même dans la boite à pharmacie. La gélule qui contient le médicament est fabriqué à partir de gélatine de porc ou de poisson. Heureusement, les médicaments se trouvent également sous forme de comprimé, de solution buvable ou encore de crème.

10. Les préservatifs

La plupart des préservatifs contient des protéines de lait dont la caséine. Ce moyen de contraception est essentiel puisqu’il est le seul à pouvoir vous protéger des maladies sexuellement transmissibles (MST) ou du VIH. Il existe des marques de préservatifs garanties Vegan telles que Glyde, Billy Boy ou RFSU qui sont disponibles en vente sur Internet.

Comment choisir vos produits ? Acheter vos produits alimentaires et vos cosmétiques labélisés bio ou végane est important puisqu’ils vous apportent la garantie de protéger aussi bien la planète que tous ses habitants. Pour qu’un additif d’origine animale n’entre pas dans la composition de produits, des logos véganes et végétariens ont été créés pour donner le moyen au consommateur d’éviter l’exploitation animale. L’important est de décrypter les étiquettes. Si vous n’êtes pas sur d’un produit, fabriquez-le de manière 100% naturel.

Commentaires