La Chine veut diminuer sa consommation de viande de 50%

un chinois cuisine des brochettes
La Chine veut diminuer sa consommation de viande de 50%
Par Elodie Sillaro publié le
7402 lectures

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, les problèmes d’obésité et de diabète, le gouvernement chinois a décidé de dévoiler un ambitieux programme pour réduire de 50% la consommation de viande.

Pays le plus peuplé au monde, la Chine voit sa consommation de viande exploser tandis que sa population compte plus de 1.3 milliards d’habitants. Le gouvernement chinois a donc dévoilé un programme avec pour double enjeux: la santé publique et la réduction des gaz à effets de serre. Bonne nouvelle, il prévoit de réduire de 50% la consommation de viande.

Inverser une consommation croissante

La viande est passé d’un plaisir très occasionnel à un plat quotidien. En 1982, les chinois mangeaient en moyenne 13 kg/an de viande. Très chère et rare, la viande de bœuf était d’ailleurs surnommée “la viande de millionnaire”. L'émergence de la Chine comme puissance économique mondiale a radicalement modifié le régime alimentaire de la population chinoise, devenue plus riche. Aujourd’hui, la consommation par personne s’élève à 63 kg/an et pourrait augmenter de 30kg d’ici 2030, si rien n’est fait pour inverser la tendance. Avec une population de plus d’un milliards d’habitants, la consommation de viande engendre une véritable fléau sanitaire et écologique.

Les nouvelles directives alimentaires dictées par le ministère de la Santé chinois recommandent une consommation de viande de 40 à 75g par jour et par personne. Publiées tous les 10 ans, ces mesures sont conçus pour améliorer la santé publique mais ont aussi pour but de réduire l’émission de gaz à effet de serre.

Limiter le réchauffement climatique

Ces mesures interviennent également dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. 14,5% des émissions de gaz proviennent de l’élevage du bétail et de la consommation de viande. C’est plus que ce qu'émettent les transports. Rappelons que le bétail émettent du méthane, un gaz à effet de serre très puissant mais aussi un polluant de l’eau. Bien que la consommation de viande des Chinois soit deux fois moindre que celles des Américains ou des Australiens, la Chine détient, à elle seule, 28% de la consommation mondiale de viande.

Un soutien important

La Chine a trouvé un soutien inattendu en Arnold Schwarzeneger et James Cameron, personnalités mondialement connues, qui tournent un clip afin de sensibiliser la population chinoise à ces nouvelles recommandations nutritionnelles et écologiques.
 

Commentaires