Le Chili distribue son énergie renouvelable gratuitement à la population

des panneaux solaires et une éolienne sous un couché de soleil
Le Chili distribue son énergie renouvelable gratuitement à la population
Par Elodie Sillaro publié le
17525 lectures

Ces derniers mois, le Chili a tellement investi dans l’énergie renouvelable que l’électricité produite est devenue gratuite dans le nord du pays. Une situation invraisemblable due à la croissance fulgurante des énergies renouvelables.

Depuis le début d’année 2016, le Chili a fait éclore 29 fermes solaires sur son territoire. Elles ont été tellement performantes que l’électricité a été produite en excédent. Ne sachant plus quoi faire de son énergie solaire, le pays a décidé de le céder gracieusement à une partie de la population.

L’électricité distribué gratuitement

La production dépassant la demande locale entre janvier et avril 2016, les chiliens du nord du pays n’ont pas payé leur électricité pendant plus d’une centaines de jours. Et ce n’est pas la première fois que ça arrive ! L’année passé, l’électricité a été gratuite durant 192 jours et le record pourrait de nouveau être battu cette année. Une bonne nouvelle pour la population mais moins pour l’économie qui voit le prix de vente de l’électricité s’écrouler. Le surplus est surtout du au fait que le pays connaît une croissance trop rapide en termes d’énergie renouvelable et que l’électricité ne peut être acheminée dans tout le pays en raison du manque de lignes de transmission.

Les autorités espéraient que le mois de mai soit propice pour fixer à nouveau les prix. Mais depuis , les excédents de kilos Watt-crête (unité de mesure de l’énergie solaire) sont offerts gracieusement aux habitants. Le Chili a énormément investi dans les énergies renouvelables afin de répondre aux demandes toujours croissante du secteur minier et de rendre le pays autosuffisant en énergie.

Le métro roulera grâce au vent et au soleil

Dans deux ans, le métro de Santiago du Chili deviendra le premier transport en commun au monde à fonctionner grâce aux énergies solaire et éolienne. Il devrait puiser plus de la moitié de son électricité dans l’énergie renouvelable (42% de l’énergie solaire et 18% du vent) qui sera produite par une centrale solaire photovoltaïque et un parc éolien installés dans le désert d’Atacama. La présidente du Chili, Michelle Bachelet, a indiqué que « Les plus de 2,5 millions de passagers qui utilisent chaque jour le métro vont pouvoir voyager à bord d’un moyen de transport qui protège la planète, qui réduit notre empreinte carbone et qui rend possible un avenir soutenable pour tous.”. A quand la même initiative en France ?

Commentaires