Que manger quand il fait très chaud ?

une eau detox à la pastèque et un bol de fruit l'été
Que manger quand il fait très chaud ?
Par Elodie Sillaro publié le
7693 lectures

Lorsque la canicule pointe à nos portes, l’alimentation peut s’en trouver déréglée. L’appétit diminue et manger peut nous donner encore plus chaud. Voici les aliments à privilégier et ceux à éviter pour se sentir mieux lors de fortes chaleurs.

Notre alimentation peut influencer notre température corporelle et donc notre bien-être car la digestion des aliments demande de l’énergie au corps. Mais, lorsqu’il fait très chaud, ce dernier se met “au ralenti” pour se préserver et utiliser son énergie pour réguler sa température. Ce qui explique que l’appétit diminue. Mais pas question de faiblir sous la chaleur. L’astuce est donc de manger en petite quantité mais de façon plus fréquente. Pour se sentir bien, il y a quelques règles à respecter en termes d’alimentation.

Des aliments à forte teneur en eau

Il faut privilégier les aliments qui participent à l’hydratation de l’organisme. La pastèque, le melon et les tomates sont des fruits et légumes qui renferment une quantité importante d’eau. Mais le roi et la reine de l’hydratation sont le concombre qui renferme 97% d’eau et la laitue (95%). De manière générale, on mise sur les fruits et légumes de saison frais et crus.

Des aliments rafraîchissants

Le classique gaspacho espagnol est un must l'été. Faite-le de préférence maison ou achetez-le bio pour avoir au moins une soupe froide de tomates bio ! Variez les plaisirs en ajoutant d’autres légumes ou en élaborant des veloutés frais. Au menu: petits pois à la menthe, concombre et carottes ou melon et poivrons. Assaisonnez d’un peu d’oignon, d’ail et d’herbes fraîches pour relever le goût.

Des salades

A condition qu’elles soient équilibrées ! Si on ajoute trop d'huile, de fromage, de croûtons, de lardons, elles deviennent trop riches et nous alourdissent. Si, on se contente de crudités, on se retrouve avec des fringale deux heures plus tard. On commence par une base avec une petite portion de céréales (quinoa, millet, blé), on ajoute des lentilles ou des haricots cuits qui apportent une source des protéines, on ajoute des crudités (carotte, radis, concombre, tomate) et on ajoute une grosse portion de la salade de votre choix. Pour l’assaisonnement, on privilégie une cuillère à soupe d’huile d’olive, de lin ou de colza. Celles de noisettes et de noix apportent une saveur supplémentaire. Une cuillère à soupe par personne suffit.

En salade, lors d’un pique-nique ou dans un tupperware, les oeufs accompagnés d’une salade sont faciles à transporter et se conservent plusieurs jours au frigo. Les oeufs durs sont une source de protéines efficace quand on n'a vraiment pas envie d'un steak.

Les glaces mais pas n’importe lesquelles

Les glaces sont caloriques certes. Mais, ce n’est pas l’été qu’on irait sans priver ! On évite les glaces américaines qui sont additionnées de fruits secs, de morceaux de chocolat, de nougatine ou de caramel. De véritables bombes caloriques ! Privilégiez les sorbets à base d’eau plutôt que les glaces faites de crème. Optez pour des glaces artisanales moins chargés en sucre et en additifs alimentaires. Les vrais granités, ceux préparés artisanalement, sont encore la meilleure option car ce sont des purées de fruits sans sucres ajoutés associées à de la glace pilée. Plus courant, les granités industriels contiennent bien trop de sucre et peu de fruits.

Les aliments à éviter

On évite les fruits et légumes diurétiques qui nous font perdre de l’eau comme l’asperge, le fenouil, la blette, le navet, le céleri, la figue, l'artichaut ou la mangue. Côté protéines, on préfère les légumineuses, l’oeuf dur, les poissons blancs et les crustacés aux viandes qui sont plus difficiles à digérer. On bannit les produits sucrés et industriels, l’alcool qui déshydrate excessivement, la caféine, la théine et les infusions diurétiques (pissenlit, queue de cerise, verveine).
 

Commentaires