8 gestes simples pour réduire son empreinte carbone

une femme marche sous un grand arbre
8 gestes simples pour réduire son empreinte carbone
Par Valentine Poignon publié le
21063 lectures

Préservez un peu plus chaque jour notre belle planète et réduisez votre impact carbone grâce à ces 8 gestes simples et écolo.

Les déchets s’accumulent, les énergies s’épuisent et le niveau des océans monte. Notre belle planète a besoin de nous. Chaque effort compte. Depuis ces trente dernières années, les bonnes initiatives en faveur de la protection de la planète entrent dans de nombreux foyers. Réduire son empreinte carbone est à la portée de tous grâce à ces gestes simples.

1. Cuisinez des plats simples

En tant que super écolo, vos premiers ennemis sont les déchets. Conserves, emballages plastiques, bouteilles, films, aluminium ont des conséquences lourdes pour la planète. Chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

Évitez donc le plus possible les plats préparés suremballés. Achetez des produits bruts et frais afin de concocter des repas simples, mais savoureux. Une salade d’été avec quelques pâtes achetées en vrac, des tomates, des concombres, des lentilles de corail et le tour est joué !

2. Fabriquez des produits cosmétiques et d'entretien

Les produits d’entretien et les cosmétiques vendus en grandes surfaces sont un désastre écologique. Agents dégraissants, solvants, alcools, substances issues de la pétrochimie et agents de chélation relâchant des métaux lourds composent les produits ménagers. Ce sont ces derniers qui polluent l’eau et participent à la destruction massive de la biodiversité et de l'écosystème marin.

Économiques et écologiques, les produits d’entretien et de soin faits maison ont la côte. Les recettes de shampoing, gel douche, lessive, liquide vaisselle et dentifrice sont désormais accessibles à tous. Dans le domaine des cosmétiques, vous pouvez également trouver des alternatives naturelles qui ne polluent pas. Utilisez par exemple une huile végétale bio à la place d’une crème hydratante ou une eau florale à la place d’un parfum. Du côté de l’entretien de la maison, dotez-vous simplement de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude (ou de sodium) et de savon noir naturel. Un trio de choc pour nettoyer et assainir efficacement tous les recoins de votre maison.

3. Dites adieu au plastique

Chaque année, 8 milliards de sacs plastiques sont laissés dans la nature en Europe, soit plus que le nombre d’êtres humains sur la planète ! Ils mettent entre 100 et 400 ans pour se dégrader. Les plus touchés sont les animaux qui sont victimes des déchets plastiques laissés dans les milieux océaniques. Ces derniers finissent dans les océans et rejoignent  les 269 000 tonnes déjà présentes selon une étude publiée par la revue scientifique PloS One.

Emportez un ou deux sacs en tissu pour les courses imprévues ou utilisez des sacs réutilisables vendus dans les grandes surfaces. Lorsque vous prévoyez d'effectuer de grosses courses, armez-vous de grands sacs en tissu, d’un panier ou d’un cabas pour emporter le tout et de quelques tupperwares. Ces derniers vous permettent de déposer ce que vous souhaitez acheter (viandes, poissons, pains, fromages) directement dans la boite en plastique ou en verre tout en vous passant d'emballages.

4. N'appuyez pas sur le champignon

En 2015, 1.100 tonnes de CO2 par seconde ont été émises dans l’atmosphère. De ce fait, privilégiez la marche à pied ou le vélo pour vos petits déplacements. En plus de pratiquer une activité sportive, vous évitez de contribuez à une partie de l’émission de dioxyde de carbone, si dangereuse pour l’environnement. Si vous utilisez la voiture, adoptez une conduite souple. Évitez de trop accélérer ou de freiner brusquement. Vous ferez des économies de carburant et la planète vous remerciera.

Afin d’éviter le déplacement de marchandises par transports aériens ou routiers qui affectent la couche d’ozone et accentuent le réchauffement, achetez des produits régionaux. Deux possibilités: la vente directe auprès du producteur ou l’achat en ligne. Pour la première solution, des fermes et AMAP vendent des produits agricoles bio et locaux. Ainsi, vous rencontrez directement les producteurs. Sur Internet, il existe des sites de vente de produits locaux comme Le Comptoir Local ou La Ruche qui dit Oui! qui ne vendent que des produits de saison et/ou proches de chez vous.

5. Recyclez, donnez ou vendez plutôt que jeter

Vêtements, ustensiles, meubles, rassemblez tous ces objets dont vous ne vous servez plus et offrez-les à une association. En plus de faire une bonne action, vous réduisez vos déchets. Certains organismes les donnent aux personnes démunies et d’autres les recyclent. Il existe également de nombreux services qui permettent de vendre des objets usagers comme Le bon coin ou Mondebarras. Plus convivial, vous pouvez également séduire les chineurs lors de brocantes.

6. Banissez les produits à usage unique

En moyenne, une femme utilise entre 10 000 et 15 000 produits menstruels au cours de sa vie. Engendrant 45 milliards de déchets par an, les protections hygiéniques jetables mettent 500 ans à se dégrader. Pour éviter cela, vous pouvez utiliser une coupe menstruelle, un petit récipient en silicone médical qui se place dans le vagin en période de règles et se retire à l’aide d’un petit bout en forme de bâtonnet. En plus d’être écologique, il ne renferme ni de bisphénol A, ni phtalates, ni colorants à risques contrairement aux serviettes et aux tampons jetables du commerce. Les magasins bio vendent également des serviettes lavables en machine. D’une durée de vie de 5 ans, elles sont 100% recyclables et 90% des matières bio utilisées sont d’origine naturelle.

Bannissez également les ustensiles et couverts en plastique, les serviettes en papier, les bouteilles d'eau, les capsules de café, les cotons démaquillants qui sont à usage unique et qui remplissent inutilement vos poubelles. 

7. Préservez les ressources

La consommation mondiale d'eau équivaut à 4 milliards de m3, soit 1,3 million de litres d'eau chaque seconde. D’ici 2080, l’homme aura besoin de pomper deux fois plus d’eau pour satisfaire les besoins de l’humanité. Il faut donc d’ores et déjà faire attention à sa consommation d’eau tant dans la cuisine que dans la salle de bain.

Même en hiver, évitez de prendre des bains et favorisez les douches courtes. Lorsque vous vous lavez, que vous vous brossez les dents ou que vous faites la vaisselle, coupez l’eau afin de ne pas la faire couler inutilement. Ces petits gestes anodins vous permettent de préserver la planète et de faire des économies sur votre facture d’eau. Aux toilettes, installez une chasse d'eau à double débit. L'astuce en plus, placez une bouteille en plastique dans le réservoir pour éviter qu' il ne se remplisse complètement. De cette manière, on évite de consommer les 10L d'eau chaque fois que l'on tire la chasse d'eau. En effet, 5 ou 6 L suffisent largement.

8. Faites attention au papier

Évitez les impressions en trop grand nombre. La plupart des démarches administratives se font maintenant sur Internet. Concernant l’actualité, presque tous les magazines ou sites d’information possèdent une version numérique. Si vous préférez les livres papier, n'achetez pas de livres neufs. Rendez-vous sur les brocantes, dans les trocs ou les sites de ventes d'occasion pour vous procurez des ouvrages. Encore mieux, il existe des librairies d'un nouveau genre, en accès libre, qui proposent d'échanger, de prendre ou de déposer n'importe quel livres sans aucune contrainte.

Attention, les appareils électroniques ne sont pas 100% écolo. En effet, l’envoi de mail contenant des pièces jointes trop lourdes requiert beaucoup d’énergie. Évitez de télécharger des pièces trop lourdes, ou d’envoyer des photos HD par mail. Pensez également à débrancher votre ordinateur dès que vous n'en avez plus besoin et surtout, ne le laissez pas vos appareils en veille.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Commentaires