Permaculture urbaine : il cultive et récolte 300 kg de légumes bio dans son potager de 25m²

Joseph Chauffrey désherbe dans son potager urbain
Permaculture urbaine : il cultive et récolte 300 kilos de légumes bio chez lui
Par Mathieu Doutreligne publié le
41567 lectures

En Normandie, Joseph Chauffrey cultive un jardin urbain en permaculture et récolte 300 kg de légumes bio tous les ans. Une prouesse qu’il explique avec passion.

Un bel exemple qui inspire. Il s’appelle Joseph Chauffrey et habite Sotteville-lès-Rouen. Dans cette petite ville de Normandie, ce jardinier confirmé (pour ne pas dire expert) a un objectif depuis toujours : devenir autonome en alimentation. Sur sa chaîne youtube, il explique comment il arrive à cultiver et récolter 300 kg de légumes bio par an sur une petite parcelle et ce, de manière durable grâce à la permaculture.

Autonome en légumes

C’est sur son propre terrain de 150m² (avec terrasse et garage inclus) que Joseph a réussi le défi de devenir autonome en légumes avec sa compagne grâce à un potager de 25m² dont la petitesse l’a obligé à penser à chaque mètre carré disponible. En pleine saison, pas moins de 10 heures de travail par jour lui sont nécessaires pour arriver à déguster 150 variétés de fruits et légumes tout au long de l’année.

Commencé en 2012, il produit 236 kg de légumes deux ans plus tard, équivalents à 830€ selon ses calculs. En 2015, il atteint les 300 kilos annuels qui lui assurent une autonomie. Son prochain objectif est de devenir autonome en fruits d’ici quatre ans (tout le bonheur qu’on lui souhaite).

“Mon plaisir, c’est passer du temps dans mon jardin, ramasser des légumes extra-frais et déguster des variétés qu’on ne trouve pas ailleurs.”

Un potager urbain en permaculture

Haies, buttes, paillage, compost, abris, récupération d’eau, etc. Les principes de la permaculture n’ont plus de secret pour ce Normand qui a réussi avec brio à transformer une simple parcelle de pelouse en un magnifique potager luxuriant. Pour cela, son stage à la ferme du Bec Hellouin dans l’Eure lui a été très bénéfique. Selon lui, la permaculture, c’est créer un jardin qui soit autonome, durable, harmonieux, résilient, et qui demande le moins d’énergie possible pour fonctionner. Dans la vidéo ci-dessous, il explique plus en détails son travail minutieux.

“Si tous les habitants des villes se mettent à cultiver, même des petites parcelles, on peut réussir à produire une partie de ses légumes en améliorant son cadre de vie.”

En plus de sa réelle passion pour le jardinage, Joseph souhaite également montrer que les alternatives sont possibles pour manger bio, produire localement et améliorer le milieu environnant.


Source : lavie.fr - page Facebook de Joseph Chauffrey - positivr.fr

Commentaires