Découvrez le potager participatif de Sarah qui offre des légumes bio

un potager participatif de légumes bio
Découvrez le potager participatif de Sarah qui offre des légumes bio
Par Donna So publié le
7765 lectures

Avez-vous déjà entendu parler du potager participatif ? Ce principe basé sur le mouvement du “Incredible Edible” (“Incroyables Comestible”) est importé à la frontière française par Sarah, une éco-citoyenne qui fait profiter gracieusement de ses cueillettes bio aux habitants de sa ville . Un geste écolo et solidaire.

 

Salades, tomates, pois ou encore betteraves sont des légumes que l’on peut cueillir dans le potager de Sarah Harpigny, cette éco-citoyenne belge à l’initiative des “Incroyables Comestibles” à Phillippeville (ville francophone de Belgique). Et le plus étonnant, c’est qu’absolument tout est gratuit ! Une initiative issue du mouvement “Incredible Edible” (“Incroyables Comestible” en français), une tendance apparue en 2008 dans la petite ville anglaise de Todmorden. C’est durant la crise économique que deux mères de famille ont une idée basée sur un principe solidaire et économique: celle de planter un potager et de le partager avec ses voisins afin d’aider et de nourrir tout le quartier.

 

Le concept de “cojardinage” fonctionne et s’exporte dans le reste du monde, notamment en Belgique. Un tel engouement qui laisse place aujourd’hui à plus de 40 lieux d’installations de potagers communautaires ! Conquise par cette démarche, Sarah Harpigny décide d’importer cette idée à la frontière de la France et adopte - sur le même principe de gratuité que le don collaboratif ou le troc alimentaire - la mise à disposition des potagers bio en libre-service au sein de sa ville.

 

"Accepter l'idée de partage"

Cette passionnée de jardinage explique le but de son potager bio gratuit : favoriser le partage et la solidarité. De cette façon, les liens sociaux entre les membres d’une même communauté sont renforcés et la notion d'entraide est plus forte entre les individus. Il n’y a donc “pas de concurrence avec la production” agroalimentaire mais plutôt une volonté “d’ouverture d’esprit” afin de changer son mode de consommation en mangeant des légumes bio, locaux et de saison pour développer la production locale de chaque ville. Même si l’engouement en France est moindre, des potagers communautaires sont déjà implantés dans de nombreuses villes. Il suffit de vous renseigner auprès de votre mairie afin de savoir si votre ville propose cette démarche. À Paris, il existe des jardins partagés (infos ici). Retrouver les potagers participatifs dans chaque département sur le site des Incroyables Comestibles.

Commentaires