C’est prouvé, les vins bio ont un meilleur goût que les vins conventionnels

deux verres de vins posés sur une table avec des grappes de raisin
C’est prouvé, les vins bio ont un meilleur goût que les vins conventionnels
Par Donna So publié le
9010 lectures

Une importante étude californienne sur le vin vient asseoir la qualité gustative du vin bio souvent décriée. Elle démontre que les vins bio californiens sont mieux notés que les vins conventionnels. Une autre étude portant sur les vins français présente des conclusions similaires.

Selon trois économistes français et américains (Magali Delmas et Jinghui Lim de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et Olivier Gergaud, professeur à de la Kedge Business School, à Bordeaux), les vins "bio" sont mieux notés sur le plan gustatif que leurs homologues conventionnels. Cette étude franco-américaine publiée dans “The Journal of Wine Economics” repose sur les critiques et notes de 74 000 vins californiens. Évalués sur une échelle de 100 points, les vins biologiques obtiennent 4 points de plus que les vins conventionnels.

En France, les vins bio gagnent en goût et en popularité

Sur les 74 000 vins, la production de vin biologique californien ne représente qu’1% des votes, les chercheurs français ont donc voulu reproduire une étude similaire sur les vins de notre terroir. Actuellement en cours, cette évaluation concerne plus de 40 000 vins issus du Guide Gault & Millau tous millésimes confondus et on peut d’ores et déjà observer des résultats similaires. Les vins bio sont désormais plus appréciés que les vins conventionnels.

Encore contesté il y a encore deux ans, les vins bio n’avais pas grand succès. Magali Delmas démontre que les consommateurs refusent de payer pour des vins labellisés bio en raison de leur “mauvais goût” et d’une rapide altération. Pour Antonin Iommi-Amunategui, auteur du "Manifeste pour le vin naturel" et interviewé sur France Culture, c’est un “cliché" de juger le goût du vin biologique car "un vin bio c’est du bon sens”. Rappelons que les vignes reçoivent de nombreux traitements phytosanitaires nuisibles à notre santé.

Un label de qualité pas toujours vendeur

Antonin Iommi-Amunategui explique que les plus grands domaines de vin, comme Romanée Conti, produisent leur bouteille à partir de raisins biologiques mais ne l’indiquent pas sur leur étiquette : “Ce n’est pas vendeur même si on parle du vin bio dans de meilleurs termes aujourd’hui.” Mais, la roue tourne pour le vin bio qui gagne désormais du terrain et devient même tendance dans l’Hexagone.

Malgré un prix légèrement plus élevé qu’un vin conventionnel, le vin bio répond à un cahier des charges précis et contrôlé pour obtenir son label AB. La vigne ne doit en aucun cas recevoir de traitements pesticides ou autres produits de synthèse (fongicides, herbicides). La vendange du fruit se fait à la main avant d’être apporté au chai, des caves à vins où l'ambiance atmosphérique est particulière et tempérée pour conserver la boisson. Le vin est ensuite fermenté par des levures indigènes, des micro-organismes issus de milieu naturel qui permettent la fermentation. L’utilisation de soufre présent dans les vins conventionnels (pour protéger le vin de l’oxydation) est réduite dans la viticulture bio. Le vin bio ayant le vent en poupe, certains viticulteurs se convertissent dans une production biologique en prônant le respect de l'environnement et la qualité de leur production. 


La rédaction vous propose une sélection de vins biologiques, à consommer avec modération !

Commentaires