Repair Café : des bénévoles réparent gratuitement vos objets abîmés

un groupe de bénévoles réparent les objets abîmés des visiteurs
Repair Café : des bénévoles réparent gratuitement vos objets abîmés
Par Donna So publié le
9847 lectures

Halte à l'obsolescence programmée ! Donner une seconde vie à un objet cassé, c’est désormais possible grâce à l’association Repair Café. Des rendez-vous sont organisés chaque mois à Paris et donne à chacun la possibilité de réparer ses objets inutilisés.

La plupart de nos appareils électroménagers sont garantis une dizaine d’années tout au mieux, parfois seulement deux ou trois ans, nous obligeant à racheter lorsque ces derniers ne fonctionnent plus. L’obsolence programmée est une stratégie commerciale qui pousse les consommateurs à jeter et remplacer cette perte par l’achat d’un objet du même type. Repair Café lutte contre cette tromperie commerciale en réparant gratuitement nos objets en mauvais état.

Faire du neuf avec du vieux

Situé dans un café, une salle de fête ou un encore dans un parc lors de de l’arrivée des beaux jours, les Repairs Café regroupent une équipe de bénévoles qui propose de réparer gratuitement vos objets cassés. Le but est simple : choisir un objet que vous souhaitez remettre à neuf et l’amener au Repair Café le plus proche de chez vous. Tous les objets sont les bienvenus, des produits électroniques aux produits électroménagers en passant par les bicyclettes, les jouets, vêtements et les accessoires.

Chercher, réparer, réutiliser

Une fois sur place, il faut prendre un ticket qui donne l’ordre de passage des objets à réparer et s’armer de patience. Certains produits mettent plus de temps que d’autres à se réparer. Au guichet d’accueil, un bénévole note le poids de votre objet afin d’évaluer en fin de journée le nombre de kilos de déchets évités grâce aux réparations. La réutilisation d’un kilo d’un objet équivaut à l’économie d’un kilo de CO2 ! En 2015, le Repair Café a évité à ses clients d’émettre 200 000 kilos de CO2.

Outre son aspect économique et écologique, cette économie participative crée une convivialité et développe des liens entre consommateurs et bénévoles. Un bar gratuit est mis à la disposition des visiteurs, des ateliers ludiques sont proposés et certaines associations zéro déchet partagent leurs astuces.

Un concept écolo qui séduit

Originaire d’Amsterdam, ce concept de réparation solidaire est à l'initiative de Martine Postma, une militante écologiste néerlandaise qui a ouvert le tout premier Repair Café en 2009. Ce succès a permis de créer la Fondation Repair Café. D’autres pays ont déjà ouvert leur Repair Café comme la Suisse, la Belgique, les pays de l’Est ou encore la Grèce. Et c’est loin d’être fini ! Fin septembre, c’est au tour au tour de la Turquie et du Ghana d’inaugurer leur premier Repair Café.

Si l’on souhaite, on peut, nous aussi, organiser notre propre Repair Café grâce à un kit de repérage qu’il faut se procurer auprès de l’association pour la somme de 49€. La semaine internationale du Repair Café aura lieu du 17 au 23 octobre prochain, alors si vous voulez tenter l’expérience, munissez-vous de vos objets abîmés pour les faire réparer !

Commentaires