Record des produits bio grâce au lait et au vin

un verre de lait posé sur une table en campagne
Record des produits bio grâce au lait et au vin
Par Donna So publié le
4987 lectures

Les chiffres sont tombés. Au premier semestre 2016, le marché de produits biologiques a progressé de 20% par rapport à la même période de l'an dernier. Annoncée par l’Agence Bio, cette hausse constante se révèle être une tendance de fond plus qu’un phénomène de mode. Parmi les produits les plus cotés, on retrouve le lait bio et le vin bio.

Nouveau record pour le marché français de l’agriculture biologique en France. Durant le premier semestre 2016, l’Agence Bio a enregistré une croissance de 20% par rapport au semestre 2015, déjà très dynamique. Avec de plus en plus de consommateurs engagés, soucieux de leur santé et de l’environnement, le bio n’a jamais eu autant de succès. Son marché devrait même atteindre 6,9 milliards d'euros en fin d’année, soit un gain d'un milliard d'euros en un an.

21 nouvelles fermes bio chaque jour

Surprenant mais vrai ! Le bio gagne du terrain aussi grâce aux “agriculteurs bio de plus en plus nombreux”, selon l’Agence Bio. Au cours des 6 premiers mois de l’année, on comptait plus de 21 fermes biologiques nouvellement installées dans l’Hexagone. Une croissance qui s’accompagne d’une hausse du nombre des producteurs français engagés dans le bio et qui s’élève aujourd’hui à plus de 30 000.

La demande en produits bio étant forte, les surfaces de rendement se sont multipliées pour répondre aux attentes des consommateurs. L’agence française estime que les terres consacrées à la production biologique dépasseront la barre des 1.5 millions d’hectares, soit 5.8% de la Surface Agricole Utile (SAU). On note également l’apparition de 1 200 nouvelles entreprises de transformation et de distribution bio en l’espace de 6 mois.

Les vins et le lait bio appréciés des consommateurs

Primés par leur qualité et leur diversité, les produits bio répondent à de réelles valeurs et principes issus de l’agricultures biologique. Les fruits et les légumes se placent en première position dans les produits les plus achetés accompagnés d’une forte hausse, entre 25 et 30%. Le lait connaît le même succès. Grâce à l’essor de l’élevage bovin, la collecte de lait biologique voit ses chiffres de vente fléchir de plus de 25%. D’ici 2018, la filière laitière attend une hausse pouvant aller jusqu’à 30%.

Longtemps contesté par son goût (et son prix), le vin bio connaît lui aussi un essor en France mais aussi à l’étranger. Le marché des ventes de vins bio français a augmenté de 10 % au premier semestre de cette année par rapport à celui de l’année passée.  Du côté de la production, ce sont 300 nouveaux domaines viticoles qui se sont engagés dans la filière biologique sur le premier semestre 2016. D’ailleurs, une récente étude californienne a confirmé que les vins issus de l’agriculture biologique ont un meilleur goût que les vins conventionnels. Le vin bio a le vent en poupe !

Des consommateurs de plus en plus nombreux

Ces deux dernières années, l’engouement du bio a été très marqué notamment par l’augmentation des surfaces de vente biologique. Dans les grandes surfaces classiques, on observe une hausse de 18% des rayons de produits bio tandis qu’on compte 25% de magasins spécialisés bio en plus. Ces derniers jouent un rôle essentiel dans le développement du bio car ils représentent un rôle moteur dans la distribution des produits.

Selon l’Agence Bio, plus de 78 % des Français considèrent que l’agriculture biologique est un moyen de lutter contre les problèmes de l’environnement comme le réchauffement climatique. En renonçant aux produits chimiques, en recyclant les matières organiques et en diversifiant les cultures, on préserve l’équilibre de l’environnement et on mise sur la qualité des produits. Ainsi, 63 % des consommateurs mangent des produits bio pour préserver leur santé contre 58 % pour préserver l’environnement, et 56 % pour la qualité et le goût des aliments.

Commentaires