N'en doutez plus, 80% de nos fruits contiennent des pesticides

un homme tient du raisin dans ses mains
80% des fruits contiennent des pesticides
Par Elodie Sillaro publié le
21769 lectures

Si vous, ou votre entourage, en doutiez encore, les fruits bio sont garantis sans pesticides et bien meilleurs pour votre santé ! Une enquête de l'association UFC-Que choisir confirme que les fruits de l’agriculture conventionnelle cumulent plusieurs molécules de pesticides avec un effet cocktail nocif entre elles, sauf en bio !

Des milliers de tonnes de pesticides sont épandus dans les champs français chaque année. L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a demandé à un laboratoire d'analyser les résidus plus de 500 pesticides sur des échantillons de 150 fruits (pommes, poires, raisins et fraises) issus de l’agriculture conventionnelle et biologique. Résultat, sauf en agriculture bio, de nombreux fruits cumulent des molécules nocives avec un effet cocktail entre elles et les laver ou les éplucher ne permet pas de limiter totalement l'exposition.

Sauf en bio, 80% des fruits renferment des pesticides

Sur les 150 fruits analysés, 80% renferment au moins un résidu de pesticides. Évidemment, ceux qui n’en ont aucun sont issus de l’agriculture biologique ! Sur un même fruit, on retrouve en moyenne 5 à 7 molécules différentes. Et même si ces doses sont minimes, on y est exposé tout au long de notre vie et les molécules chimiques interagissent entre elles conduisant à “un cocktail aux effets potentiellement nocifs pour notre santé", rappelle UFC-Que Choisir.

On retrouve jusqu’à 11 et 12 pesticides en moyenne sur les poires et les pommes. Mais, le triste record appartient aux raisins (15 molécules) et aux fraises (14 molécules). 
85 substances ont été retrouvées. Certaines molécules détectées sont des perturbateurs endocriniens, d’autres cancérogènes, mutagènes (elles ont des effets sur le génome) et/ou toxiques pour la reproduction. D’autres substances détectées ne sont pas toujours autorisées en France.

Laver et éplucher, des précautions inéfficaces

Pour savoir si laver et éplucher les légumes permettait d’éliminer les pesticides des fruits issus de l’agriculture conventionnelle, UF-Que Choisir a réalisé un test sur un lot de huit pommes: des pommes à l’état brut, après avoir été lavées et des fruits épluchées. Les résultats sont décevants: neuf molécules ont été retrouvées sur les pommes brutes, 8 sur les pommes lavées et encore 6 sur les pommes épluchées.

Si laver les pommes n’élimine en rien les pesticides et les éplucher ne réduit leur quantité que de moitié, c’est du au fait que des produits pesticides sont appliqués directement sur les semances ou le sol pour pénétrer directement à l’intérieur de la plante et rester sur le fruit dans le but de repousser les nuisibles et de résister aux maladies. Quant aux pesticides présents à l’extérieur du fruit, sur sa peau, ils sont difficilement solubles dans l’eau.

Le bio, la seule solution pour sa santé

En juin dernier, l’ONG environnementale américaine “Environnemental Working Group” avait publié son classement annuel des fruits et légumes les plus pollués. Les fraises, pommes, nectarines, pêches, céleris, raisins, cerises, épinards, tomates, poivrons doux, tomates cerises et concombres affichaient les teneurs les plus élevées en pesticides. Quand on sait que la pomme peut recevoir jusqu'à 35 taitements.

Pas question pour autant de se passer des fruits, la seule solution est de manger bio pour se préserver des problèmes hormonaux, des cancers et des mutations ADN de nos cellules. Pour rappel, l'agriculture biologique garantit des produits exempts de tous produits de synthèse (pesticide, herbicide, fongicide) ainsi que d’OGM.
 

Commentaires