MyTroc.fr : le premier site de troc où tout peut s’échanger

Les créatrices du site MyTroc.fr devant un mur de tag
MyTroc.fr : le premier site de troc où tout peut s’échanger
Par Donna So publié le
10454 lectures

Adepte du troc en tout genre, il est désormais possible d’échanger des objets ou des services sur la toile. Mytroc.fr. est le premier site de troc au monde, où l’on peut donner, vendre, négocier grâce à une monnaie collaborative. Troquer ses affaires devient un vrai jeu d’enfant !

Tout peut se troquer, c’est ce que démontre le site Mytroc.fr. Derrière son slogan “le troc simple, rapide et gratuit, en toute confiance”, ce sont des milliers d’utilisateurs qui donnent ou échangent leurs biens personnels ou services. Le site connaît un succès depuis sa création avec près de 1 200 échanges entre les membres. En plus d’être écolo, c’est bon pour notre porte-monnaie ! Mais le vrai le coeur de ce concept, c’est l’économie collaborative.

Troquer grâce à une monnaie virtuelle

Imaginez votre voisin vous donner les cours de piano que vous ne pouvez pas vous permettre de payer ? Ou un plombier qui répare votre fuite d’eau gratuitement ? Avec la plateforme de biens et de services en ligne MyTroc, tout est possible ! Le principe est simple et ludique : les utilisateurs sont libres de déposer un bien, un service, un prêt ou encore proposer un produit ou un service recherché.

Tous ces échanges s’effectuent soit gratuitement, soit par le don de noisettes, une monnaie virtuelle employée sur le site. Ce système permet à l’utilisateur de garder cette drôle monnaie ou de l’utiliser pour troquer ce dont on a besoin. Le troqueur a donc la possibilité d’effectuer un troc classique ou troquer pour récolter des noisettes.

Une cohésion sociale

Lancé en novembre dernier, MyTroc.fr compte plus de 8 000 utilisateurs répartis dans toute la France. L’idée est à l’origine de deux entrepreneuses, Célia Dulac et Florianne Addad, avec ce concept de troc qui propose une autre façon de consommer afin de réduire la surconsommation qui impacte sur l’environnement (transports, pollution…)

Les objets inutiles accumulés chez soi peuvent servir à d’autres qui sont réellement dans le besoin. Le but étant “d’encourager les solidarités, la cohésion sociale et l'entraide pour que chacun puisse satisfaire ses besoins dans le respect de tous”. Une initiative collaborative qui permet aux utilisateurs de ne plus donner de valeurs aux objets mais de la valeur aux échanges sociales. Une bonne façon de lutter contre l'obsolescence programmée ! Par ce site, ce sont des centaines d’anecdotes qui se crée à chaque troc.

 

Commentaires