Une pétition pour l’introduction de 20% de bio dans les restaurations collectives

Une pétition pour l’introduction de 20% de bio dans les restaurations collectives
Une pétition pour l’introduction de 20% de bio dans les restaurations collectives
Par Elodie Sillaro publié le
12042 lectures

Alors que les études ne cessent de démontrer les conséquences néfastes de l’usage des pesticides sur la santé, l’amendement qui visait à introduire 20% de bio dans les restaurations collectives ne sera finalement plus discuté au Sénat. Une pétition est lancée pour lutter contre cette censure.

Le 5 octobre prochain, les Sénateurs devaient débattre de l’introduction d’un seuil minimum de 20% d’aliments biologiques en restauration collective (dont les cantines scolaires) d’ici 2020, via un amendement au projet de loi sur l’Égalité et la Citoyenneté. En mars dernier, les Sénateurs n’avaient déjà pas pris position en faveur de cette amendement, faute de temps, et le vote avait été reporté au mois d’octobre. Mais le débat et le vote prévus n’auront finalement pas lieu !

“20%" c'est peu mais ça semble être déjà trop pour ces sénateurs anti-bios”

“Une Commission spéciale, présidée par Jean-Claude Lenoir (LR) et composée des rapporteuses Dominique Estrosi Sassone (LR) et de Françoise Gatel (UDI), a tout bonnement estimé que l’amendement déposé était irrecevable ; ce seuil de 20 % a pourtant été voté à l’Assemblée nationale”, affirme Agir pour l’Environnement. L’association a donc mis en place une pétition pour lutter contre cette censure du Sénat. En 48 heures à peine, près de 50 000 personnes ont signé la pétition initiée par Agir pour l’Environnement.

 

Commentaires