8 matières naturelles pour s’habiller bio et écolo

une étiquette où est inscrit
8 matières naturelles pour s’habiller bio et écolo
Par Donna So publié le
12530 lectures

Qui a dit qu’il était impossible de concilier mode et écologie ? Les vêtements aux matières naturelles se substituent facilement aux produits synthétiques nocifs. Voici les 8 matières naturelles à privilégier dans son armoire.

Manger bio, utiliser des cosmétiques bio ou faits maison, nettoyer sa maison avec des produits écolo, on essaie de le faire au mieux. Mais, on oublie bien trop souvent que notre armoire est remplie de fibres et de matières nocives aussi bien pour l’environnement que pour sa santé. En effet, la mode serait le deuxième secteur le plus polluant, juste après l’industrie pétrolière ! Peu énergivore, exempts de pesticides et de produits nocif, les matières bio et naturelles sont donc à privilégier pour se vêtir. Découvrez 8 matières naturelles aussi douces pour la nature que pour nous.

1. Le coton biologique

Le coton est la fibre textile la plus consommée au monde. Cependant, sa fabrication engendre l’utilisation de pesticides et d’agents blanchissants nocifs pour l’homme et l’environnement. Sa culture est en plus très gourmande en eau (plus de 5 000L d’eau pour produire 1 kg de coton). Le coton biologique, lui, nécessite moins d’eau. Plus doux, il a l’avantage d’être anallergique (qui ne provoque pas d’allergies). Il est cultivé sans OGM, ni pesticides, ni produits chimiques. Peu cher, on le trouve très facilement dans le commerce alors on l’adopte aussitôt !

Marques : Il en existe tellement ! En voici quelques exemples : le T-shirt Propre, Komodo, Filabio, Vegan Yarn, Lolë, La Queue du Chat, Comptoir Bio Sud, Boulbar, Shop Ethique, The French Tee Shirt, Laspid

2. Le chanvre

Le chanvre bio est une matière prisée dans le textile écologique pour ses fibres pures et naturelles. Facile à cultiver, cette matière nécessite peu d’eau, peu d’engrais, ne demande pas de produit phytosanitaire. Privilégiez tout de même le chanvre bio. Cette plante a l’avantage de pousser vite, la production de chanvre a donc peu d’impact sur l’environnement ! Même si le chanvre reste cher en raison de son filage difficile, ce dernier possède des avantages : sa matière est très résistante et peut aussi bien se porter en été comme en hiver tout en protégeant des rayons UV.

Marques : Naturellement Chanvre, la Cabane à Chanvre, 1083 Borne in France, Le T-shirt Propre, Komodo, Filabio, Brin Sauvage

3. Le lin

Le lin est une fibre naturelle qui demande peu engrais et en pesticide mais que l’on doit tout de même privilégier bio. Produite à 80% en Europe, principalement dans l’Hexagone, cette matière représente seulement 1% des fibres textiles utilisées dans le monde. On trouve donc beaucoup de vêtements en lin made in France. En plus de respecter l’environnement, la culture de la fibre de lin possède de nombreux atouts : biodégradable, anallergique, résistante, isolante et légère.

Marques : La Révolution textile, Conouco, Lin ou l’autre, Les Loups Bleus

4. Le cuir végétal

En plein essor, le cuir végétal est en train de révolutionner le monde de la mode ! Il se différencie du cuir classique par son mode de tannage : le cuir végétal emploie des actifs végétaux (écorces d’arbres) contrairement au cuir animal utilisant des produits polluants (métaux lourds, chrome) ensuite jetés dans les rivières proches, engendrant une pollution des eaux et des sols. On peut également fabriquer du cuir à partir de déchets alimentaires comme le montre ses étudiants de Rotterdam sur leur site fruitleather.

Marques : Piñatex, Jacques & Déméter, Matt & Natt, Muskin

5. Le lenpur

Également appelé cachemire végétal, le lenpur est issu de branches de pin blanc qui poussent seulement en Chine et au Canada. Ces branches proviennent de bois élagués et non de bois abattus, ce qui n’encourage pas la déforestation et respecte les normes en termes de durabilité de l’environnement. Les propriétés du pin blanc font du lendur une matière de qualité incluant une douceur similaire au cachemire, un aspect thermorégulateur (capacité à absorber et libérer l’humidité) et une qualité trois fois supérieure à celle du coton car le lenpur résiste aux lavages à haute pression. On le trouve le plus souvent dans la literie ou les sous-vêtements.

Marques : Dock de la Literie, Do You Green

6. La fibre Ingeo

Cette matière biodégradable est issue de sucre de maïs et est obtenue par la fermentation, la distillation et la polymérisation de cet aliment. La fibre Ingeo est respectueuse de l’environnement car elle est bio-compostable, fabriquée à partir de composants renouvelables et rejette peu de CO2. Antiacarien, elle est également hypoallergénique, absorbante, régulatrice de la température corporelle et résistante aux chocs. Les vêtements de sport en contiennent.

Marque : Picture Organic Clothing

7. La fibre d’ortie

L’ortie a de nombreuses vertus dans tous les domaines. En textile, la fibre d’ortie était primée pour sa qualité excellente pour la fabrication des cordes et des toiles au Moyen-Âge. Elle est à la fois biodégradable et possède de bonnes qualités pour l'isolation thermique. La production d’ortie ne nécessite pas de produits phytosanitaires puisque c’est une plante vivace mais son utilisation dans le textile reste plus rare que les autres matières végétales.

Marque : Brennels

8. Le lyocell

Découvert à la fin des années 1980, la fibre de lyocell provient de la cellulose de bois d'eucalyptus asiatique issue de forêts durables. Sa fabrication ne nécessite pas de solvants nocifs, ni polluants et sa matière est éco-friendly. Le lyocell possède des propriétés similaires à la laine mais est à 50% plus absorbant que ce dernier. Il est également plus doux que la soie et le lin.

Marques : Ekyog, Komodo, Vetementbio, Campz
 

Commentaires