Les 10 villes les plus vegan-friendly du monde

carte du monde avec les différents fruits et légumes
Les 10 villes les plus vegan-friendly du monde
Par Donna So publié le
12365 lectures

Lorsque l’on est végane ou végétarien, il y a des destinations voyage plus ou moins appropriées pour ce mode alimentaire. Pourtant, certaines villes sont remplies de restaurants sans viande et organisent même des événements végétarisme. Voici la liste des 10 villes les plus vegan-friendly du monde.

Voyager en tant que végétarien peut vite devenir une source de stress et de frustration lorsque l’on ne trouve pas de restaurants adaptés à notre régime alimentaire. De nombreuses villes possèdent des restaurants, fast food et autres établissements réservé uniquement à l’alimentation végétale. Plus besoin d’arpenter inlassablement les rues pour trouver un restaurant végétarien ou de vous inquiéter de ce que vous pourriez consommer. Nous vous avons sélectionné une liste des 10 villes les plus vegan-friendly du monde.

 

1. Barcelone (Espagne)

C’est la première ville mondiale à se déclarer “Veg-friendly” ! Depuis mars dernier, plusieurs mesures ont été mises en place comme le “lundi sans viande” ou encore la création de Barcelona VegPoint, un point de rencontre entre entrepreneur et ONG qui permet de favoriser le développement de commerces véganes et végétariens. Cette ville espagnole est très ouverte à ce mode de vie et rassemble une grande communauté de “veggie-friendly”.

2. Turin (Italie)

Maire de Turin depuis juin dernier, Chiara Appendino a pour objectif de promouvoir une alimentation végétale afin de protéger l’environnement, la santé des habitants et le bien être des animaux. On y sert des plats sans viande dans les cantines et des cours de sensibilisation sur le bien-être animal sont donnés dès le plus jeune âge. Turin pourrait bien devenir la prochaine capitale mondiale des végétariens.

3. Berlin (Allemagne)

L’Allemagne est le pays qui regroupe le plus de végétariens en Europe et a même été nommée capitale mondiale des végétariens par le magazine américain Saveur l’an dernier. Berlin se place donc en en seconde position des villes les plus “veggie-friendly” avec plus d’une centaine de restaurants végétariens et une option végane dans la plupart des établissements. Le plus : tous ces restaurants sont situés à 1.5 kilomètre en moyenne les uns des autres et sont facilement accessibles en vélo ou en métro !

4. New York (États-Unis)

Du côté des États-Unis, la Big Apple porte bien son nom car elle offre un large choix dans la consommation veggie : cafés, bistros, restaurants gastronomiques, boulangeries. Il y en a pour toutes les envies. Une école propose même des menus 100% végétariens à ses élèves, de quoi initier les enfants à un régime alimentaire durable et responsable dès le plus jeune âge. En 2014, New York a été désignée “Vegan Friendly” par la plus grande association de protection. animale PETA.

5.Portland (États-Unis)

Situé dans l’État d’Oregon, Portland est la ville la plus verte des États-Unis. C’est également ici que l’on retrouve le plus grand nombre de restaurants végétariens proportionnellement au nombre d’habitants. La nourriture locale est favorisée grâce à un approvisionnement via les marchés et producteurs indépendants. Les habitants privilégient notamment le vélo plutôt que la voiture. Portland est l’endroit idéal pour concilier environnement et alimentation sans viande.

6. San Francisco (États-Unis)

Dans une ville où les habitants sont consciencieux de ce qu’ils consomment, les végétariens y trouvent leur bonheur ! En effet, on y propose de nombreux restaurants, cafés et snacks spécialisés dans ce régime alimentaire. Les restaurants de cette ville sont considérés comme les plus innovants et les plus savoureux en matière de végétarisme.

7. Londres (Royaume-Unis)

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces adaptes du rosbeef se convertissent dans une alimentation avec moins de matières animales. Il devient alors facile de trouver des restaurants végétariens et végétaliens qui poussent comme des champignons dans la capitale anglaise. On retrouve aussi plusieurs concepts liés à ce mode de vie comme le Vegan Festival ou des magasins de vêtement vegans comme le Secret Society of Vegan.

8. New Delhi (Inde)

La culture indienne se base sur la non-violence envers les animaux et regroupe 35% de végétariens au sein de la population. Le gouvernement a même mis en place un système de marquage pour les produits végétariens (un point vert dans un carré vert). En Inde, le végétarisme va bien au-delà de la simple alimentation car la vache est un animal sacré en Inde.

9. Ho Chi Minh (Vietnam)

Comme en Inde, le végétarisme se base sur une croyance religieuse. 85% des Vietnamiens pratiquent le bouddhisme et ne consomment pas de viande du premier au quinzième de chaque mois du calendrier lunaire. Les habitants proposent alors un régime végétarien diversifié. La ville a accueilli le Festival végétarien en 2010 afin de présenter la richesse de la nourriture sans viande ainsi que leurs bienfaits sur la santé.

10. Tel Aviv (Israël)

La cuisine israélienne contient très peu de produits d’origine animale (falafel, houmous, chakchouka), ce qui place Tel Aviv parmi les villes les plus “veggie-friendly” du monde. Les habitants adoptent d’autres principes végétariens comme le “Lundi sans viande” et organise un festival végétarien chaque année qui attire des milliers de personnes. 

Commentaires