Pour mieux dormir, à quelle heure faudrait-il se coucher ?

une femme dort dans son lit
Pour mieux dormir, à quelle heure faudrait-il se coucher ?
Par Elodie Sillaro publié le
12011 lectures

Même fatigué, il arrive qu'on ait des difficultés à s'endormir. À l'inverse, nous nous mettons parfois au lit tôt mais le lendemain, nous sommes exténués. C'est dû au fait qu'on a tous une heure propice à l'endormissement mais qu'on ne l'a connait pas forcément.

22h, nous voilà fatigué. Impossible de nous mettre au lit, le film ou le chapitre du livre n'est pas terminé. 2h plus tard le sommeil ne pointe plus le bout de son nez malgré tous nos efforts pour rejoindre les bras de Morphée. Pour nous éclairer sur ce problème,  le site de bien-être Mind Body Green a fait appel à la psychiatre holistique Ellen Vora.

Ne pas repousser son envie de sommeil

Lorsque nous attendons trop longtemps pour aller au lit, nous manquons la fenêtre de fatigue et nous voilà surmené de fatigue. En réponse, l’organisme augmente à nouveau la production naturelle de cortisol, l’hormone de l'éveil qui empêche ainsi la relaxation et le sommeil. Il faut donc être bien attentif à l’arrivée de cette fenêtre d’endormissement.

Selon la psychiatre, la fenêtre d’endormissement pointe le bout de son nez trois heures après le coucher du soleil soit entre 21h et 23h30. Si l'on repousse l’arrivée de cette fenêtre, que ce soit pour terminer du travail, regarder la fin d’un film ou faire une activité quotidienne, l’organisme libère à nouveau du cortisol, ce qui nous donne un regain d'énergie et réenclenche l’éveil ainsi que du stress. Autrefois, cette réponse était utile pour la survie. Aujourd’hui, cela pose problème dans nos modes de vie. Écouter les signaux de son corps semble la solution la plus efficace pour s'endormir rapidement !
 

Commentaires