Découvrez la jardinière pour faire pousser sa propre spiruline

de la spiruline sous différentes formes
Découvrez la jardinière pour faire pousser sa propre spiruline
Par Donna So publié le
12928 lectures

La start-up toulousaine Alg&You a créé une machine révolutionnaire pour fabriquer sa propre spiruline, une algue d'eau douce aux multiples propriétés. Une invention qui servira à des préparations culinaires et gastronomiques.

La phytotière sera certainement l’outil qui équipera toutes les cuisines de demain. La dernière invention de la start-up française Alg&You repose sur un système qui permet de produire des micro-algues fraîches chez soi. Cette machine de la taille d’une yaourtière pourrait répondre à des problèmes de malnutrition mais également à une révolution culinaire puisque la spiruline est un superaliment qui peut remplacer certains produits moins accessibles.

Économique et écologique

Le principe de la phytotière est relativement simple. Un simple mélange d’eau, de souche d’algues et de nutriments incubés à une température de 35°suffit pour récolter de la spiruline faite maison. "Cette microalgue contient plus de 50% de protéines dont une bonne teneur en acides aminés essentiels, des vitamines et du fer et c’est un aliment faiblement énergivore donc durable.” explique Georges Garcia, président de la start-up Alg&You.

Le prototype de la prochaine phytotière fabriqué par la start-up Alg&You

L’idée est de sortir du complément alimentaire pour aller vers l’aliment plaisir, en auto-production familiale" poursuit le président de la jeune pousse. Grâce à ses nombreuses propriétés, la spiruline peut remplacer certains aliments qui nécessitent des litres d’eau. Effectivement, elle permettrait d’économiser 53 millions de litres d’eau si on remplaçait la viande par cette microalgue par exemple. La spiruline est majoritairement consommée sous forme sèche (poudre, paillette ou comprimé). Avec la phytotière, elle pourra se consommer fraîche et donc avec toute sa teneur en nutriments.

Vers une commercialisation à l’échelle mondiale

Son mode de culture est sans pesticides ni déchets verts, très économe en eau, en énergie et en occupation du sol. En Europe, la France est le principal pays producteur, avec un peu plus de 150 fermes, mais le plus gros du marché de la spiruline reste importé en raison de sa production artisanale qui reste limitée. Pour ses fondateurs, l’idée de produire sa propre spiruline chez soi leur est donc tout bonnement venue. En 2010, la rencontre entre George Garcia et Pierre Mollo, enseignant chercheur et passionné par l’aquaculture marque le début de cette aventure. C’est seulement quatre ans après qu’ils commercialisent ensemble un prototype de la première phytotière. 

En attendant une commercialisation à l’échelle mondiale, la start-up française lance sa plateforme de financement participatif afin de terminer la levée de fond du projet. Une fois la somme atteinte, Alg&You commencera les premières conceptions de la phytotière.

 

Commentaires