Zéro déchet: découvrez la technique pour faire des cadeaux sans emballage

un enfant recouvert d'emballage cadeau
Zéro déchet: découvrez la technique pour faire des cadeaux sans emballage
Par Elodie Sillaro publié le
16373 lectures

À Noël ou à toute autre occasion festive, les cadeaux sont synonymes d’emballages inutiles. Il est pourtant très simple d’emballer autrement qu’avec du papier qui finira à la poubelle. Découvrez la technique japonaise qui permet d’emballer ses cadeaux sans emballage.

Lorsqu’on tente de réduire ses déchets, la période des fêtes de Noël peut s’avérer problématique. Les emballages écologiques sont une alternative pour réduire son empreinte carbone sur la planète mais n’est pas une solution quant à la réduction des déchets. Une technique japonaise ancestrale de pliage débarque chez nous et permet de n’utiliser aucun papier quel qu’il soit !

Un cadeau 2 en 1

Sous ses aspects "Do It Your Self"*, cette tradition d'emballage et de portage est une alternative aux nombreux sacs et emballages qui continuent d'accompagner notre quotidien. Plutôt que d’utiliser un papier cadeau qui ne peut être recyclé en raison des produits chimiques utilisés pour le blanchir puis le colorer, on passe à l’emballage réutilisable en tissu ! Remis au goût du jour, le furoshiki est un art ancestrale japonais qui consiste à plier un tissu pour emballer ou porter des objets. En plus de nous donner l'opportunité de ressortir des armoires des tissus oubliés, elle permet de faire deux cadeaux en un puisque le tissu peut servir de foulard, de mouchoir ou de pochette.

Un emballage chic

Tous les tissus peuvent servir: foulard, drap, paréo, torchon, serviette, rideaux, nappe, carré de soie, chute de tissu, rien n’arrête le furoshiki. Il existe des ateliers comme L’Atelier Furoshiki à Paris qui proposent de nous initier à sa pratique

Le Ministère de l'environnement du Japon met également à disposition une fiche technique pour apprendre les bases du furoshiki:

Voici une fiche technique pour confectionner un sac furoshiki:

Commentaires