Les supermarchés Carrefour ne vendront plus d'oeufs de poules élevées en cage

Les supermarchés Carrefour ne vendront plu d'oeufs de poules élevées en cage
Les supermarchés Carrefour ne vendront plu d'oeufs de poules élevées en cage
Par Elodie Sillaro publié le
10485 lectures

Comme Monoprix et Super U, l’enseigne de magasin Carrefour s’engage à ne plus vendre d’oeufs de poules élevées en cage sous sa propre marque d’ici 2020 et d’ici 2025 pour tous les oeufs de ses rayons.

La liste des enseignes de supermarché à refuser la commercialisation d’oeufs de poules élevées en cage s’allonge. Après Lidl, Monoprix et Super U, c’est au tour de Carrefour de s’engager pour le respect du bien-être animal. Sur son site, le géant de l’agroalimentaire déclare uniquement proposer des oeufs de la marque Carrefour issus de “systèmes d'élevages alternatifs à la cage en France” d’ici 2020. Loin d’être anodine, cette mesure concerne 1,9 millions de poules élevées en cage chaque année.

Pour les oeufs de poules venant d’autres fournisseurs, il faudra attendre 2025. Carrefour mettra en place “une contractualisation spécifique sur 3 ans minimum avec ses fournisseurs de produits à sa marque pour la création de nouveaux élevages Bio ou plein air ou pour la reconversion d’élevage cage”, explique l’enseigne.

Des enseignes qui s’engagent progressivement dans le bien-être animal

Depuis 2008, l’enseigne est accompagnée de l’association de défense animale Wellfarm qui oeuvre pour la protection mondiale des animaux de la ferme. Tous deux travaillent sur les problématiques de bien-être des animaux d’élevage. “Ce travail a déjà permis d’obtenir plusieurs engagements concrets : par exemple, à ce jour, 100% des mayonnaises à marque Carrefour sont réalisées avec des œufs de poules élevées en plein air et 100% de la viande de bœuf Filière Qualité Carrefour est issue d’animaux ayant accès au pâturage”, explique l’association.

La France est le premier producteur d’oeufs en Europe mais aussi le plus mauvais élève avec 75% de sa production issue de l’élevage en cage. Bonne nouvelle, l'élevage de poules en plein air faisant de plus en plus d’adeptes, les enseignes font progressivement sortir les animaux de leurs cages. En avril dernier, Monoprix s’était engagé sur cette voie et en octobre, Super U. Ces avancées manifestent une toute récente considération du bien-être animale dans l'industrie agroalimentaire. Mais, il y a encore beaucoup d’efforts à fournir notamment lorsqu'on sait que certaines enseignes comme Intermarché se fournissent dans les fermes-usines.

Faire le choix d'une consommation responsable

Commentaires