Freeganisme : cet américain dépense seulement 3 euros par an pour se nourrir

William Reid montrant un produit invendu à côté d'une photo montrant le principe du freeganisme
Freeganisme : cet américain dépense seulement 3 euros par an pour se nourrir
Par Donna So publié le
10251 lectures

Pour se nourrir, William Reid ne dépense que 3 euros par an. Il réussit cet exploit en arpentant les poubelles des supermarchés pour en récupérer les invendus. Une astuce qui lui permet de manger tous les jours comme un roi.

William Reid est un individu comme les autres, à un détail près. Depuis deux ans, il fait ses courses en récupérant les invendus dans les poubelles des supermarchés. Il ne débourse donc rien et réussit à manger tous les jours à sa faim. À travers cette démarche, cet étudiant en cinéma et médias électroniques tente de dénoncer le gaspillage alimentaire aux États-Unis.

40% de la nourriture des supermarchés n'est pas consommée

Il y a encore deux ans, William Reid faisait ses courses comme tout le monde. Pourtant son expérience en tant que bénévole pour l’association Food Not Bombs l’engage à récupérer les invendus pour les donner aux banques alimentaires. Depuis, l’américain se rend compte qu’il peut très bien se nourrir sans dépenser un centime. Il arrête alors de faire ses courses et se rend derrière les supermarchés pour prendre les produits disponibles.

"Les gens s'imaginent que c'est une activité chronophage, mais les bennes sont près de chez moi. En un quart d'heure, j'ai récupéré ce dont j'ai besoin."

En fouillant les poubelles, William trouve de tout : fruit, légume, brique de lait et parfois même des sucreries ! “Le choix est varié. Je crois que les gens ne se rendent pas compte de ce qu'on trouve dans les bennes” raconte-t-il. Il remarque que 40% des invendus sont des aliments qui n’ont pas été consommés. Derrière ce constat se cache un véritable paradoxe lorsque l’on sait que des millions de personnes meurent de faim dans le monde.

Freeganisme : la réponse à un gaspillage alimentaire absurde

Par ce geste, le génie de la récup’ dénonce le problème environnemental qu'engendrent ces déchets, mais également l’absurdité du gaspillage alimentaire aux États-Unis. "À vrai dire, je trouve ça révoltant. La demande pour des aliments sains est immense dans ce pays, mais le gaspillage est tout aussi conséquent" explique William. Sa méthode est issue du freeganisme, un mode de vie alternatif qui lutte contre la nourriture gaspillée. Ce terme est de plus en plus employé, notamment grâce aux réseaux d’entraides comme des magasins qui proposent de donner gratuitement les produits invendus.

Exemple de produits récupérés gratuitement dans les poubelles des supermarchés de la capitale
© Fa Bambouny - photo issue du groupe Facebook freegan Paris

William Reid est actuellement en train de tourner un documentaire pour tenter de sensibiliser les consommateurs à ce gaspillage de masse. En attendant sa diffusion prévue pour l’an prochain, le vidéaste continue d'arpenter les poubelles pour se nourrir et décide même de trouver uniquement des produits végétaliens ! Certains employés lui donnent directement pour éviter qu’il se salisse. Une chose est sûre, c’est que William n’est jusqu’à présent jamais tombé malade en consommant des produits invendus !

Commentaires