7 bonnes raisons de manger du sarrasin

une cuillère en bois contenant des graines de sarrasin
7 bonnes raisons de manger du sarrasin
Par Anaelle Sorignet publié le
18676 lectures

Vous connaissez forcément le sarrasin, ce fameux « blé noir » dont la farine est utilisée pour réaliser les galettes bretonnes. Il y a pourtant de nombreuses manières d’utiliser cette petite graine au goût de noisette. Riche en nutriments, facile à cultiver, le sarrasin ne manque pas d’arguments pour s’inviter plus souvent à notre table.


En dépit de son nom, cette petite graine originaire de Chine et d’Asie Centrale est une pseudo-céréale : elle fait partie de la même famille que l’oseille ou la rhubarbe (les polygonacées). Pourquoi manger du sarrasin ? Ces sept bonnes raisons vont vous convaincre.

1. Une graine aux grandes qualités nutritionnelles

Le sarrasin est une bonne source de protéines végétales (13g pour 100g). À l’instar du quinoa ou du blé complet, il regroupe tous les acides aminés essentiels qui permettent l’assimilation des nutriments par l’organisme. D’un index glycémique modéré, il diffuse une énergie constante dans l’organisme sans pic de glycémie, en plus d’être est recommandé aux personnes diabétiques. Le sarrasin contient une grande quantité de magnésium (environ 230 mg pour 100 g) ainsi que d’autres minéraux et vitamines. Il est l’aliment le plus riche en rutine, un antioxydant qui protège les vaisseaux sanguins. Toutefois, le sarrasin commun est moins riche en nutriments que son homologue originaire d’Asie Centrale, le sarrasin de Tartarie. En dépit de ses qualités, il n’est pas un « aliment miracle » : seul un régime diversifié et équilibré (riche en légumes, fruits, oléagineux, céréales complètes, etc.) vous permet de prendre soin de votre santé.

2. Une alternative sans gluten !

Le profil nutritionnel du sarrasin ne diffère pas tant de celui du blé (complet !). En revanche, le sarrasin est dépourvu de gluten. Bien connu des personnes céliaques, intolérantes ou simplement sensibles au gluten, il est une alternative naturelle au blé, qui change du riz, du maïs ainsi que des produits transformés. Très digeste, il est recommandé à tous ceux qui terminent leurs repas avec un sentiment d’inconfort (douleurs, ballonnements, gaz…).

3. Une culture à faible impact environnemental

Considéré comme le « blé du pauvre », le sarrasin est une nourriture commune dans les régions froides et arides : les plus grands producteurs sont la Chine et la Russie. En France, on le trouve en Bretagne, en Auvergne, en Savoie… Il est donc possible de le consommer local ! Facile à cultiver du fait de sa résistance aux maladies et de sa capacité à étouffer les mauvaises herbes, le sarrasin nécessite peu d’intrants (engrais ou pesticides), facilitant l’agriculture biologique… et donc durable !

4. L’ami des abeilles

Le sarrasin est une plante mellifère que les abeilles et autres pollinisateurs adorent butiner, donnant un miel sombre au goût fort. Quand on sait que l’abeille est une espèce en voie d’extinction, notamment à cause des pesticides, on comprend que le sarrasin - une plante facile à cultiver même en agriculture biologique - soit l’ami des butineuses !

5. La graine de sarrasin s’invite à tous les repas

Le sarrasin peut-être consommé sous sa forme de graine : croquant, il peut remplacer les pâtes ou le riz lorsque nous sommes pressés, ou être mangé froid en salade. En Europe de l’Est, on l’adore en bouillie. Grillé, il prend le nom de kasha. Au petit-déjeuner, vous pouvez utiliser les flocons pour un porridge ou un granola.

6. La farine de sarrasin, pour varier les plaisirs !

La farine de sarrasin sert à confectionner des crêpes, pancakes, blinis, gâteaux, desserts en tout genre... Les japonais en font même des pâtes, les nouilles Soba. Exempte de gluten et très dense, cette farine ne lève pas à la cuisson. Pour obtenir un résultat plus aéré et léger, on associe le sarrasin à des farines plus neutres (riz ou maïs), des fécules ou des amidons et de la gomme de xanthane ou de guar.

7. À consommer aussi en thé !

Au Japon et en Chine, le Sobacha (ou « thé de sarrasin ») est une infusion de kasha qui concentre les bienfaits nutritionnels du sarrasin. Détoxifiante, antioxydante, cette boisson est à consommer sans modération !


La rédaction vous propose une sélection de produits à base de sarrasin

Commentaires