Comment réaliser ses légumes bio lacto-fermentés ?

des légumes bio lacto-fermentés en bocaux
Comment réaliser ses légumes bio lacto-fermentés ?
Par Amélie Michel publié le
6492 lectures

La lactofermentation est une méthode de conservation ancestrale des légumes principalement, mais aussi des fruits. Il s’agit d’une technique simple à mettre en œuvre pour conserver toutes les qualités nutritives de ses aliments. Découvrez comment faire des fruits et légumes lactofermentés.

La lactofermentation est une méthode de conservation ancestrale des légumes principalement, mais aussi des fruits. Il s’agit d’une technique simple à mettre en œuvre pour conserver toutes les qualités nutritives de ses aliments. Découvrez comment faire des fruits et légumes lactofermentés.

Cette technique simple et rapide vous offre de nouveaux horizons gustatifs. La lactofermentation permet de préserver la saveur des aliments tout en les protégeant des moisissures et bactéries. Découvrez les bienfaits des aliments lactofermentés et comment utiliser la lactofermentation.

Qu’est-ce la lactofermentation ?

La lactofermentation est une technique utilisée depuis longtemps pour conserver principalement les légumes. Elle permet également de les rendre plus digestes et de leur donner une plus grande valeur nutritive. Effectivement, après la lactofermentation, le goût de l’aliment est modifié ! Par exemple, le chou blanc devient de la choucroute… Le kéfir, le citron confit ou le miso sont également des préparations lactofermentées. 

En réalité, la lactofermentation permet de préserver l’aliment des moisissures et des mauvaises bactéries, et ainsi d’augmenter les probiotiques, bactéries bienfaitrice de notre flore intestinale. Ces dernières acidifient le fruit ou le légume. C’est donc bel et bien une fermentation lactique, même si le lactose n’a rien à voir dans cette technique ! Il n’y a aucun produit laitier qui entre en jeu dans la lactofermentation, contrairement à certaines idées reçues.

Quels sont les bienfaits de la lactofermentation ?

Les aliments lactofermentés sont riches en bactéries probiotiques, excellentes pour le système digestif. Vous savez que lorsque vous êtes contraints de prendre des antibiotiques, il est préférable de faire une cure de probiotiques pour apaiser votre système digestif : c’est la même chose ! En effet, les fibres lactofermentées sont bien moins irritantes pour l’appareil digestif.

En outre, la lactofermentation augmente les valeurs nutritives des aliments. On retrouve donc davantage d’enzymes, de vitamines C et K et de vitamines du groupe B dans les aliments lactofermentés. Pour bénéficier de tous leurs bienfaits, il est préférable de déguster les aliments lactofermentés crus, en salade par exemple. Contrairement aux idées reçues, les fruits et légumes lactofermentés n'acidifient pas l’organisme et ce, malgré l'acide lactique qu'il renferme. Effectivement, ce composé assainit plutôt l’ensemble du tube digestif, tout en renforçant le système immunitaire.

Comment faire des légumes lactofermentés maison ?

Il est tout à fait possible de faire une lactofermentation chez vous. C’est en réalité extrêmement simple. Pour réussir cette technique, il faut déjà être bien équipé, c’est-à-dire investir dans des pots en grès équipés d’un joint d’eau. Les pots avec les couvercles à vis peuvent également être utilisés. Ce qui est essentiel, c’est que le pot soit en verre, et que les joints soient étanches.

  • Lavez, éventuellement épluchez et coupez votre légume bio en petits morceaux.
  • Assaisonnez-le avec du sel, du poivre et quelques épices selon vos goûts.
  • Tassez les morceaux de légume dans le pot en verre de façon à ce qu’il remplisse totalement le récipient.
  • Recouvrez le tout d’eau non chlorée. Il ne doit rester aucun espace vide dans le pot. Tassez au maximum votre préparation.
  • Fermez le couvercle, sans forcer au maximum, et laissez fermenter environ 48 heures.
  • Serrez au maximum le bouchon, et laissez fermenter au moins un mois, à l’abri de la lumière, dans un endroit relativement frais.
  • Vous pouvez conserver votre préparation environ un an. Bon appétit !

Lorsque vous ouvrez un pot de légumes ou de fruits lactofermentés, n’hésitez pas à sentir la préparation, afin d’être sûr de la lactofermentation. 

Haut du formulaire

Commentaires