Adopter un mouton pour entretenir son jardin

un mouton noir d'Ouessant dans un pâturage
Adopter un mouton pour entretenir son jardin
Par Elodie Sillaro publié le
5636 lectures

Il se peut que vous ayez déjà aperçu des moutons paître en pleine ville, c’est ce qu’on appelle l’éco-pâturage. Nul besoin de produit chimique ou de machines, avec ces superbes moutons, les jardins particuliers et espaces verts sont entretenus naturellement.

La mission de ces moutons ? Brouter l’herbe des jardins des particuliers, des domaines publics ou ceux des entreprises. Moutons mais aussi chèvres et autres herbivores peuvent entretenir les espaces verts, en ville comme à la campagne. Dans une démarche écoresponsable, cette méthode d’entretien est écologique, naturelle et peu coûteuse.

Zéro bruit, zéro déchet

“L’éco-pâturage” emploie des animaux herbivores pour défricher et entretenir les espaces naturels. Pour exemple, le mouton d’Ouessant, ovin de prédilection, peut s’occuper de 1000m2. L'éco-pâturage est bien moins coûteux que l'achat et l'utilisation d'engins spécifiques (tondeuse, débroussailleuse). Non invasive, cette méthode est naturelle et respectueuse de l’environnement. La tranquillité de la faune (insectes, oiseaux, rongeurs) est ainsi préservée. Elle permet également de favoriser la biodiversité, réduire les déchets verts, s’abstenir de produits phytosanitaires et d’engins mécaniques.  

Adopter un mouton

Économique, écologique et respectueux de l’environnement, l’éco-pâturage permet également de sensibiliser les habitants et les familles à l’environnement mais aussi de contribuer à la sauvegarde d’espèces anciennes ou locales. Les races rustiques sont les plus appropriées pour l’éco-pâturage. Dans ce cas, il vaut mieux se tourner vers des espèces comme les moutons noirs comme le mouton d'Ouessant ou de Solognot. La chèvre naine, la chèvre des fossés ou la chèvre de Lorraine conviennent également.

Le mouton d’Ouessant est une espèce particulièrement résistante qui ne souffre ni du bruit, ni de la pollution, ni des températures chaudes ou fraîches. Il peut rester toute l’année en extérieur mais accompagné car, seul, il finira stressé. Il faut également s’assurer de pouvoir apporter assez d’espace aux moutons, un abri et des clôtures pour leur bien-être et leur sécurité. S’il vous semble difficile d’accueillir un mouton, sachez qu’il est possible de louer quelques moutons pour défricher naturellement vos jardins !

GreenSheep, le mouton vert

Ne produisant ni lait, ni laine, ni viande, le mouton d’Ouessant est prisée pour sa capacité à brouter. Paul, un jeune entrepreneur, l’a bien compris en lançant son service d’éco-pâturage “GreenSheep”. Berger itinérant et gérant commercial, Paul a plusieurs casquettes et propose aujourd’hui aux entreprises et aux municipalités d’entretenir leurs espaces verts et de tondre la pelouse grâce à ses moutons. Les bergers ne sont jamais loin et veillent sur les moutons en s'assurant de la tonte annuelle et des soins vétérinaires. Des équipements (clôtures, abreuvoir, abri en bois) sont également fournis aux hôtes.

Depuis un an, des béliers d'Ouessant ont investi les talus au bord du périphérique de Paris. Après une pause hivernale, les voilà de retour sur des espaces délimités par des clôtures fixes de 2 mètres de haut afin de leur permettre de paître librement et en tout sécurité. D’autres expériences ont été réalisées dans les espaces verts des entreprises ou des maisons de retraite. Les moutons apportent au quotidien une présence calme et apaisante pour les personnes qui résident ou travaillent à proximité.

Commentaires