Une carte pour trouver des fruits et légumes locaux et gratuits

une main cueille une pomme
Une carte pour trouver des fruits et légumes locaux et gratuits
Par Elodie Sillaro publié le
36393 lectures

Trouver de la nourriture bio, locale et gratuite ? C’est possible avec la carte Falling Fruit qui recense les lieux où l’on peut glaner, ramasser et consommer des fruits et légumes disponibles gratuitement.

L’idée de cette immense carte collaborative et comestible ? Faciliter les connexions entre les humains, la nature et la nourriture qu'elle met à disposition. Consommateurs bio, écolo, zéro déchet, freegans ou promeneurs, chacun peut trouver au coin de sa rue des produits frais, naturels, bios et gratuits.

Des fruits et légumes bio, locaux et gratuits

Lancée par trois étudiants américains, cette carte nommée "Falling fruit" (littéralement “le fruit qui tombe”) recense les lieux où l’on peut glaner de la nourriture à travers le monde entier.  Collaborative, cette carte est alimentée par tous ceux qui souhaitent partager leurs bons plans. Il ne faut donc pas hésiter à rentrer les adresses des spots que l'on connait pour enrichir la carte. Étendue sur tous les continents, Falling Fruit est traduite en sept langues.

La carte ci-dessous ou en cliquant sur cette adresse : www.fallingfruits.org

Pour connaître les spots de glanage proches de chez soi, il suffit de se géolocaliser soit par une adresse soit en cherchant manuellement un lieu. Les résultats peuvent être filtrés en fonction de ce qu’on recherche (arbres, fruits, légumes) et précisent la localisation et le mode de récolte: “Il faut passer le portail toujours ouvert, il y un poirier entre les deux premières maisons et 3 néfliers. À ramasser à la bonne saison (octobre-décembre pour les noix et printemps-été pour le reste).”

Pour partager vos spots de glanage, il suffit de cliquer sur "+ Ajouter une source" dans le menus gris au dessus de la carte. Vous valoriser ainsi la consommation bio, naturelle, solidaire ainsi que le partage. 

Dès règles à respecter

En revanche, pas question d’aller cueillir les fruits de l'arbre du voisin, on récolte uniquement ce qui est tombé puisque la loi nous autorise uniquement à ramasser ce qui est sur la voie publique. On évite aussi de cueillir tous les fruits de l’arbre. Falling Fruit mise sur la consommation responsable ! On n'hésite plus à partager ses bonnes adresses ! 

“Le glanage au 21ème siècle est une occasion d’explorer nos villes, lutter contre le fléau des trottoirs tachés, et de renouer avec les origines botaniques de notre nourriture”.

 

Commentaires