Santé et cosmétique : les bienfaits de l'huile de coco

de l'huile de coco
Santé et cosmétique : les bienfaits de l'huile de coco
Par Juliette Labracherie publié le
26726 lectures

Elle nous arrive d’Asie, des îles du Pacifique ou encore d’Amérique centrale. L’huile de coco est aujourd’hui un indispensable de notre cuisine autant que de notre salle de bain. Bio à la Une vous dresse la liste des bienfaits de cette huile végétale aux mille et une vertus.

L'huile de coco est issue de la pression mécanique de la chair fraîche de la noix. Attention à ne pas la confondre avec l’huile de coprah extraite de la chair séchée et utilisée dans l'agroalimentaire. Appréciée pour son odeur autant que pour sa saveur, elle l’est aussi pour ses vertus hydratantes et ses bienfaits sur notre santé. À consommer de préférence bio et équitable !

Elle booste votre système immunitaire

Côté santé, l'huile de coco est intéressante pour ses propriétés antioxydantes grâce aux vitamines A et E qu'elle contient. L’huile de coco est dotée de propriétés anti-bactériennes et anti-infectieuses. Mais son secret, ce sont les acides gras saturés qu’elle renferme. Autrefois considérés comme mauvais, il est aujourd’hui prouvé que les acides gras réduisent les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancer. Anti-cholestérol, l’huile de coco protège vos artères et permet de booster votre système immunitaire, vous protégeant ainsi du développement de cellules malignes. 

En plus de prémunir votre métabolisme, l’huile de coco protège également notre cerveau. Elle est surtout appréciée des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ses acides gras se convertissent en cétones, graisses dérivées du glucose. Les malades étant insensibles à l’insuline, (hormone qui régule le métabolisme du glucose), l’huile de coco est indispensable pour que leurs cellules ne s’éteignent pas. Selon Mary Newport, médecin américaine, elle pourrait ralentir les pertes de mémoire

Contrairement au beurre, les acides gras saturés de l’huile de coco sont à chaîne moyenne et ont l'avantage d'augmenter le bon cholestérol. Attention pourtant, l’huile de coco n’est pas pour autant un allié minceur. Elle accélère simplement votre métabolisme pour que vos calories brûlent plus vite. Cette huile peut remplacer avantageusement d’autres matières grasses contenant des acides gras saturés et trans comme le beurre, les graisses animales ou l'huile de palme. 

Elle donne brillance et souplesse à vos cheveux

L’huile de coco est parfaite si vous avez les cheveux secs, cassés ou crépus. Il est encore une fois questions de ses acides gras saturés, aussi appelés acides lauriques. Ils nourrissent vos cheveux en profondeur et gardent votre chevelure bien souple. Privilégiez son utilisation en masque avant-shampoing ou en bain d’huile, si vous souhaitez retrouver des cheveux brillants et sans impuretés.

Si vous êtes une adepte des appareils de coiffure tels que les fers à lisser, friser ou sèche-cheveux, vous pouvez aussi utiliser l’huile de coco comme protecteur de chaleur en la mélangeant avec de l’eau minérale et un peu de glycérine végétale.

Astuce en plus pour les mamans: l’huile de coco est un excellent anti-poux ! Son corps gras asphyxie et élimine ces désagréables petites bêtes.

Elle nourrit et hydrate votre peau

L’huile de coco a de nombreux bienfaits pour la peau. Elle convient surtout aux peaux sèches et à celles souffrant d’eczéma. Très vite absorbée par la peau, elle la nourrit et l’hydrate en profondeur. Comme certaines autres huiles végétales, elle peut être comédogène sur peaux mixtes à grasses en bouchant les pores et en asphyxiant la peau. Après un masque ou un démaquillage à l'huile de coco, il vaut mieux parfaire son nettoyage avec une eau florale. 

Si vous attrapez un coup de soleil, n’ayez pas peur d’étaler votre huile de coco sur vos rougeurs. En plus de son parfum envoûtant, son action équivalente à celle de l’aloe vera soulage et apaise la peau.

N’oubliez pas non plus ses propriétés antioxydantes qui luttent contre le vieillissement de la peau, ni ses vertues assouplissantes qui font qu’on lui prête une action anti-vergetures.

Elle supporte les hautes températures de cuisson

En cuisine, alterner les huiles végétales permet de profiter des différents acides gras essentiels oméga 3, 6, et 9, des graisses essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. L’huile de coco est intéressante car elle supporte les hautes températures et ne devient pas toxique lorsqu’elle cuit. L’huile d’olive est peut-être l’huile reine, mais celle de coco aussi ! Elles se valent plus ou moins, à une différence : l’apport nutritionnel de l’huile de coco est plus faible. Remplacez votre beurre habituel par l’huile de coco pour faire cuire vos oeufs, vos légumes, ou pour booster votre smoothie.

Privilégiez une huile de coco vierge, de première pression à froid, bio et équitable, bien-sûr. Le fait que l’huile soit vierge signifie qu’elle n’a pas été fabriquée industriellement. Autrement dit, sans ajouts chimiques. Optez également pour une huile non désodorisée qui perd ses bienfaits nutritifs.

Pour aller plus loin:

Le guide de l'huile de coco, Daniel Sincholle, Thierry Souccar Éditions, 2015, 216p., 9.90€.

L'huile de coco, un véritable élixir santé-beauté

Ce guide complet et accessible à tous va vous faire découvrir les innombrables bienfaits de l'huile de noix de coco.

Longtemps dénigrée en raison de sa richesse en graisses saturées, l'huile de coco est aujourd'hui reconnue comme une huile extraordinairement saine, car elle renferme des triglycérides à chaîne moyenne, des graisses utilisées très rapidement, qui ne sont pas stockées.

Découvrez les multiples usages, souvent méconnus, de l'huile de coco − conseils d'utilisation à l'appui.

La rédaction vous propose une sélection de produits :

Commentaires