À 21 ans, Aline ne produit plus qu’un petit sachet de déchets

À 21 ans, Aline ne produit plus qu’un petit sachet de déchets.
À 21 ans, Aline ne produit plus qu’un petit sachet de déchets.
Par Juliette Labracherie publié le
19624 lectures

À 21 ans, Aline ne produit qu’un petit sachet d’un litre de déchets tous les six mois. Sur son blog “Consommons Sainement”, elle nous livre ses conseils pour un mode de vie plus écologique et économique.

Depuis 3 ans, Aline vit en ne produisant quasi plus de déchets et nous invite à faire de même. C’est ce qu’elle appelle la “micro-écologie” : être écologique dans nos gestes de tous les jours. Sur son blog, elle nous apprend à consommer sainement et intelligemment.

À la conquête du zéro déchet

Depuis déjà trois ans, cette étudiante a adopté le mode de vie zéro déchet, une méthode de consommation qu’elle n’a pas mise en place du jour au lendemain. Il lui a fallu environ un an pour réussir à réduire de manière permanente ses déchets d’un semestre à un simple petit sachet.

Aline a toujours eu cette conscience écologique. Déjà toute petite, elle regardait ses parents trier les déchets et manger des produits locaux. C’est lorsqu’elle emménage à Toulouse pour ses études en psychologie qu’elle commence réellement à changer ses habitudes de consommation. Elle achète des produits bio, trie ses déchets… mais continue de jeter à la poubelle une quantité phénoménale d’emballages plastiques. Face à ce constat contraire à son nouveau mode de vie, Aline dans une quête de réduction de ses déchets.

“C’était assez paradoxal de balancer autant de plastique chaque jour”

Le vrai déclic, Aline l’a eu lorsqu’un jour, elle entend à la radio Lauren Singer. Cette activiste américaine du zéro déchet est suivi sur son compte Instagram par près de 100.000 personnes. C’est la révélation ! Séduite par son projet, elle commence à suivre progressivement tous ses conseils. Aline fabrique désormais tous ses produits cosmétiques, achète son alimentation bio en vrac, recycle ses vêtements et composte ses déchets organiques.

 

Le zéro déchet pour débutants motivés, paresseux et occupés

Comme celle qui l'a inspiré, Aline veut partager ses astuces. À travers son blog, elle montre qu’il est possible de consommer sainement, simplement et intelligemment. Elle partage ses conseils pour tous nos gestes du quotidien : en cuisine, dans la salle de bain, en cosmétique ou au jardin. Elle nous apprend à fabriquer notre propre dentifrice à base de savon de marseille et d’huile essentielle de menthe poivrée , comment équiper notre cuisine zéro-déchet ou comment réaliser des recettes rapides à base d’ingrédients simples pour fabriquer sa lessive ou ses soins cosmétiques.

Dans son guide « Le zéro-déchet pour débutants motivés … et paresseux (ou occupés) ! » téléchargeable sur son blog, Aline nous prouve bien que changer de mode de consommation, ce n’est qu’une question de motivation.

Direction San Francisco, capitale du Zéro déchet

Aline se revendique ni militante, ni hippie. Pour elle, l’écologie n’est pas une question politique mais bien sociétale. Elle confie d’ailleurs au 20 Minutes suisse :

“Je ne suis absolument pas une marginale. Je tiens à prouver qu’on peut à la fois mener une vie sociale normale et avoir un faible impact environnemental.”

Aujourd’hui en master de l’environnement à La Sorbonne, elle n’a pas l’intention de limiter sa quête du zéro déchet à ses conseils sur Internet. Le mois prochain, Aline part à San Francisco faire un stage de six mois. Son objectif : développer davantage le zéro déchet dans une ville qui en est déjà la capitale internationale. Un moyen aussi pour elle de ramener en France de bonnes idées.

Commentaires