Plus aucun supermarché ne vendra d'oeufs de poules élevées en cage

fin des oeufs de poules élevées en cage
Plus aucun supermarché ne vendra d'oeufs de poules élevées en cage
Par Elodie Sillaro publié le
3084 lectures

Victoire ! Plus aucune grande chaîne de supermarché ne vendra d’oeufs de poules d’ici 2025. Après Carrefour ou Monoprix, Auchan s’engage à renoncer à la vente d’oeufs de poules élevées en cage dans ses supermarchés.

Après Carrefour, Lidl, Monoprix, Super U, Aldi, Les Mousquetaires (Intermarché, Netto), c’est au tour d’Auchan d’exclure les oeufs de batterie de ses rayons d’ici 2025. Seul Système U ne s’était engagé que sur sa marque distributeur.

Plus un seul oeuf de batterie

Plusieurs grandes chaînes de distribution avait joué un rôle précurseur dans la limitation du recours aux oeufs issus de poules élevées en cage. Le géant Monoprix avait été le premier à s’engager à ne plus du tout proposer la vente d’oeufs de poules élevées en cage, d’abord uniquement sous sa propre marque en avril 2013, puis toutes marques confondues, en avril 2016. Un an plus tard, de nombreuses autres réseaux de distribution ont suivi le pas en renonçant aux oeufs de batteries.

Le pouvoir des citoyens et des associations

Cette disparition progressive des élevages en cage a été incitée par les comportements de consommation des Français. En se détournant des oeufs issus d’élevage en cage au profit d’œufs de poules élevées en plein air ou bio, ils ont incité les supermarchés à réagir.

Ce changement de mode de consommation a été fortement encouragé par le travail d’association de protection animale comme la CIWF qui encourage les pratiques d'élevage respectueuses du bien-être des animaux de ferme et propose des alternatives à l'élevage intensif ainsi que L214 qui avait filmé en caméra cachée “l’enfer des cages” des élevages de poules.

Des efforts à poursuivre

Bien que ces changements entraîneront la disparition progressive de l’élevage en cage, l’élevage au sol, lui, se poursuit avec 9 poules au mètre carré dans de grands hangars. Les efforts sont donc à poursuivre au niveau de l'élevage mais également des pratiques maltraitantes (débecquage, élimination des poussins mâles, etc.). Pour rappel :

Commentaires