Quel (sur)consommateur êtes-vous ?

Quel (sur)consommateur êtes-vous ?
Quel (sur)consommateur êtes-vous ?
Par Juliette Labracherie publié le
3023 lectures

Envie de faire des économies ? De faire un geste pour la planète ? Et s’il était temps de reprendre les rênes de notre consommation. Déterminez votre profil de (sur)consommateur et découvrez les astuces simples et faciles à mettre en pratique.

Se rendre compte de la façon dont on consomme bien plus que ses besoins et parfois même plus que son porte-monnaie est une chose, arrêter les achats compulsifs ou inutiles en est une autre, allez-vous nous dire. Rassurez-vous il ne s’agit pas de tout jeter chez soi ou de ne plus sortir avec son porte-monnaie mais bien de mettre en pratique des petits astuces au quotidien grâce aux conseils de Marie Lefèvre et Herveline Verbeken, blogueuses et auteures de "J'arrête de surconsommer !" aux éditions Eyrolles.

1- Quel type de (sur)consommateur êtes-vous ?

Avant de changer progressivement vos habitudes de consommation, déterminez votre profil de consommateur.

  • L’autruche sait que sa consommation et son budget ne sont pas réfléchis, consomme sans faire attention et fait comme si il n’y avait aucun problème.
  • L’acheteur compulsif n’arrive pas à limiter ses achats. Il consomme sans résonner.
  • L’accumulateur comme son nom l’indique accumule bien trop de chose et a du mal à se séparer de ce dont il ne se sert plus. Il finit par avoir des placards débordants.
  • Le défaitiste est résigné face aux catastrophes humanitaires et climatiques. Il se dit qu’il ne pourra en aucun cas sauver la planète seul.
  • Le conditionné est le plus influençable. Il suit les modes, craque facilement pour les promotions et arguments marketing. Il obéit inconsciemment aux stratégies des publicités.

Alors, êtes-vous plutôt autruche, défaitiste ou conditionné ?

4 astuces pour arrêter de surconsommer

1- 30 vêtements pour une variété de tenues

La garde robe capsule est un bon moyen de se composer une garde robe variée et qui vous plaît sans avoir ses penderies pleines à craquer. Elle contient un nombre de vêtements défini et joue sur la manière d’assembler les pièces pour en faire des tenues. Elle se restreint à une trentaine (ou cinquantaine si cela vous semble trop difficile) de vêtements et notamment ce qui vous appréciée le plus et dans lesquels vous êtes confortables.

Avis aux acheteurs compulsifs...

2- Une liste de recettes pour la semaine

Consommer bio doit se voir comme un ensemble : il ne s’agit pas simplement de remplacer tous vos aliments habituels par des produits bio, mais bien de revoir vos habitudes alimentaires. Planifiez alors pour la semaine ce que vous allez manger. Prenez une journée dans la semaine pour faire vos courses et n’achetez que ce dont vous avez besoin. Vous gagnez ainsi du temps et de l’argent, en évitant de gaspiller.

Ce conseil s’applique à tous les types de consommateurs, à commencer par les accumulateurs.

3- La méthode préventive “BISOU”

Vous pouvez utiliser cette méthode quelque soit votre profil de consommateur. Avant chaque achat, détaillez les lettres du mot bisou.

  • B comme besoin : à quel besoin cet achat répond-il ?
  • I comme immédiat: est-il indispensable de l’acheter immédiatement ?
  • S comme semblable: n’ai-je pas déjà un produit similaire ?
  • O comme Origine: d’où vient le produit en question ?
  • U pour Utile: vais-je vraiment m’en servir ?

Testez et vous verrez : cette astuce fait du bien à la planète mais aussi à votre porte-monnaie.

4- L’électricité verte

La surconsommation ne concerne pas seulement les achats que vous effectuez. Elle s’applique aussi aux dépenses quotidiennes moins visibles et notamment dans votre logement. Même si vous pouvez réduire considérablement votre consommation d’énergie, vous pouvez aussi faire un acte écologique et engagé en choisissant un fournisseur d’électricité vert qui finance le développement des énergies renouvelables. Il en existe plusieurs, comme Oui Planète, Direct Energie ou même Engie, plus ou moins au même prix. Fondée par Greenpeace et la Nef, Enercoop est aussi l’un des seuls fournisseurs 100% éthique et 100% à énergie verte.

J’arrête de surconsommer !, Marie Lefèvre, Herveline Verbeken, Éditions Eyrolles, 2017, 203p., 11€90.

En famille, en couple ou en solo, vous prenez de bonnes habitudes et apprenez à consommer moins et mieux.  Et si consommer devenait enfin un acte citoyen ?

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires