3 applications pour réduire le gaspillage alimentaire

3 applications pour réduire le gaspillage alimentaire
3 applications pour réduire le gaspillage alimentaire
Par Juliette Labracherie publié le
1574 lectures

Cuisiner des restes alimentaires ou récupérer des invendus, voilà des solutions concrètes pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Des applications simples et pratiques nous permettent de ne pas gâcher la nourriture chez soi ou en magasin et de faire quelques économies.

Il y a toujours une manière de lutter contre le gaspillage alimentaire. Que ce soit aux côtés des commerçants ou directement depuis votre frigo, il n’est pas si compliqué de faire des économies tout en protégeant la planète. Plusieurs applications proposent des solutions pour lutter simplement contre les excédents alimentaires.

Pour cuisiner les restes du frigo : Frigo Magic

Conçue par deux amis, l’un restaurateur et l’autre développeur informatique, Frigo Magic existe depuis 2015 et compte aujourd’hui plus de 400.000 utilisateurs. Le concept est simple et pratique : grâce à des recettes rapides, l’application permet de cuisiner les restes de son frigo que l’on pense souvent incompatibles.

Dès l’inscription sur l’application, il suffit de cocher une liste d’aliments que l’on dispose toujours chez soi et ceux qu’on ne consomme jamais. Il est aussi possible de préciser son régime : végétarien, végétalien, sans lait, sans gluten… À partir de ces critères, l’application élabore les recettes, toutes conçues par le restaurateur lui-même.

Le plus : Des recettes à la fois simples et équilibrées.

Le moins : Un manque éventuel de variété dans les recettes.

Gratuite sur iOS et Android.

Pour faire des économies : OptiMiam

OptiMiam réunie en une seule application commerces de proximité et consommateurs pour lutter ensemble contre le gaspillage alimentaire. Le commerçant indique ses produits en trop via l’application. De cette façon, le consommateur s’en voit informé et peut bénéficier de promotions pouvant aller jusqu’à 60%. Ensuite, “premier arrivé, premier servi”. Le client n’a plus qu’à se déplacer en boutique, payer le commerçant et valider sa transaction sur l’application. Un concept qui permet aux consommateurs de faire des économies et aux entreprises d’être plus éco-responsables.

Le plus : Les promotions sont attrayantes et idéales pour les déjeuners étudiants par exemple.

Le moins : L’offre est abondante à Paris et doit encore se développer dans le reste de la France.

Gratuite sur iOS et Android.

Pour varier les aliments que l’on consomme : Too Good to go

Lancée grâce à une campagne de financement participatif, l’application Too Good to go propose aux restaurants, boulangers, pâtissiers, de vendre leurs invendus du jour à prix réduits. Mais, au “lieu de fonctionner par promotions sur des produits spécifiques, nous proposons des paniers-surprise que les clients peuvent venir chercher à la fermeture des magasins” explique la fondatrice de l’application Lucie Basch. Déjà implantée dans une quinzaine de grandes villes l’application compte se développer progressivement sur le reste du territoire.

Le plus : L’effet surprise des paniers-repas.

Le moins : Comme OptiMiam, l’offre est limitée aux urbains.  

Gratuite sur iOS et Android.

Commentaires