Comment réaliser son gomasio maison ?

du gomasio maison dans un pot
Comment réaliser son gomasio maison ?
Par Olivia Cheval publié le
4970 lectures

Les spécialistes de la santé sont unanimes : nous mangeons trop salé ! Pour réduire sa consommation de sel, voici la recette du gomasio, un condiment au goût délicieux qui relèvera l’ensemble de vos plats !

Et si on remplaçait le sel traditionnel par un sel aromatisé ? Gourmand et très simple à réaliser, le gomasio relève les préparations les plus simples et contribue à réduire notre consommation de sel grâce à son parfum.

Du sésame et du sel

Le gomasio (ou gomashio) est un condiment salé traditionnel utilisé depuis des millénaires au Japon. Il est composé de sésame (« goma » en japonais) et de sel (« shio »). Saupoudré sur vos préparations, le gomasio parfume vos plats chauds, salades ou encore soupes avec son délicat goût de noisette.

Le gomasio est également très intéressant au niveau nutritionnel : il est riche en acides gras non saturés en acides aminés essentiels, en phosphore, en calcium… Quant au mélange sel et sésame, il permet une meilleure assimilation des sels minéraux dans l’organisme. Voilà un condiment bon pour la santé ! 
Le gomasio peut s’acheter en magasin bio mais il est tellement facile à réaliser soi-même que ce serait dommage de s’en priver : il suffit de mixer ensemble du sel et du sésame ! 

La recette du gomasio

Ingrédients (pour un pot) :

  • 10 cuillères à soupe de graines de sésame (complet de préférence car il sera beaucoup plus riche en minéraux, en particulier en calcium)
  • 1 cuillère à soupe de sel non raffiné (de préférence)

Préparation : 

  1. Faire torréfier les graines de sésame dans une poêle chaude. Lorsque les graines commencent à sautiller dans la poêle et à dégager une bonne odeur de noisette, stopper la cuisson. Il ne faut surtout pas que les graines brunissent.
  2. Laisser refroidir les graines.
  3. Mixer ensemble pendant quelques secondes les graines de sésame et le sel dans un moulin à café, un petit mixer ou au mortier afin que le sésame libère son huile qui enveloppera le sel. Attention à ne pas mixer trop longtemps au risque d’obtenir un mélange pâteux et humide. Le résultat doit s’apparenter à une sorte de chapelure épaisse. 
  4. Laisser refroidir le mélange puis le placer dans un récipient fermé.

L’algomasio

Vous pouvez ajouter au mélange une cuillère à soupe d’algues séchées en paillettes. Les algues ont un intérêt nutritionnel incontestable. Exceptionnellement riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments, ces légumes de la mer sont de précieux alliés santé. 

Conservation

Le gomasio maison se conserve très bien dans un pot hermétique durant plusieurs mois dans un endroit sec et frais.

Commentaires