À Genève, une crèmerie vend des fromages végétaux

Par Elodie Sillaro publié le
1393 lectures

Une fromagerie genevoise expérimente le fromage sans exploitation animale puisque 100% végétal. Réalisés à partir de noix de cajou, leurs fauxmages ressemblent à s’y méprendre aux fromages à base de lait animal et rencontrent un véritable succès.

La Crèmerie Végane est une boutique fromagère qui proposera - dès l’ouverture en septembre - des fauxmages bio, des fromages végétaux. Réalisés à partir de noix de cajou issues d’une filière éthique et d’eau filtrée, les fromages végétaux sont assez bluffants tant leur texture et leur goût ressemblent à ceux de fromages classiques (paraît-il...).

Une aventure familiale dans la cuisine à une crèmerie genevoise

Cette aventure est née dans la cuisine familiale de Soheil, Malena et Mourad, le père, la fille et le conjoint.”Trois artistes devenus fromagers malgré eux”, expliquent-ils. Ils ont mis au point différents fauxmages : le Crémeux, le Frais, la Ricotta, les Apéritruffes, le Sacrebleu, des bûches qui se déclinent au poivre, au pavot, au curry ou encore à l'ail et aux fines herbes. 

"On entend souvent des personnes dire "je ne pourrais jamais, j’aime trop le fromage." Nos produits leur permettront de dépasser cet ultime obstacle. Maintenant, il n’y a plus d’excuse !"

Après un succès auprès de l’entourage, ce sont plusieurs épiceries et restaurants suisses mais aussi français qui manifestent leur intérêt. Pour répondre à la forte demande, ils projettent d’ouvrir leur crémerie végane artisanale à Genève, d’abord en vue d’une vente locale puis éventuellement en France, ainsi qu’une boutique en ligne.

"Le mot qui revient le plus souvent lors des dégustations, c’est "bluffant".

Pour mener à bien leur Crèmerie Végane, ils ont mis leur projet sur une plateforme de financement participatif ici qui leur ont permis de récolter la somme nécessaire pour installer leur entreprise et construire leur laboratoire. La Crèmerie Végane ouvrira ses portes en septembre vers Plainpalais à Genève, plus précisément rue de la Ferme.

Sources: La Crémerie Végane,  Le Temps

Commentaires