Tri des déchets : voici les erreurs qu'on commet (presque) tous

Tri des déchets : voici les erreurs qu'on commet (presque) tous
Tri des déchets : voici les erreurs qu'on commet (presque) tous
Par Juliette Labracherie publié le
14242 lectures

Verres cassés dans le conteneur à verre, cartons sales dans la poubelle jaune ou piles jetées dans la poubelle des ordures ménagères... Ces automatismes qui nous semblent appropriés peuvent en fonction de votre région devenir des erreurs bien trop courantes. Découvrez les erreurs que l’on fait tous et adoptez les bons gestes pour trier vos déchets comme il faut.

Il peut paraître facile de trier ses déchets tant ce geste est devenu habituel. En réalité, ce n’est pourtant pas chose simple. Face aux divers types de déchets que nous générons, aux différentes poubelles mises à notre disposition et aux règles différentes en fonction des agglomérations, il est récurrent de faire des erreurs alors que nous pensons souvent que nos habitudes sont bonnes.

1- Laver les emballages avant de les jeter

Si vous pensiez que laver les emballages avant de les jeter facilite le processus de recyclage, sachez que ce n’est pas utile. Le recyclage n’est pas du tout perturbé. Il suffit simplement de vider correctement les emballages. Cela permet aussi de faire des économies d’eau.

2- Placer du carton sale dans la poubelle jaune

© Mairie de Paris 

C’est une erreur que beaucoup d’entre nous faisons. Les cartons très tachés sont à placer dans la poubelle verte des déchets non-recyclables. Ils sont en effet trop usagés pour pouvoir être recyclés. Les bouchons en plastique ne peuvent pas non plus être recyclés - contrairement aux bouchons de liège recyclables en filière spécifique - tout comme le papier de type mouchoirs et serviettes jetables, essuie-tout et couches. En revanche, journaux et revues peuvent être jetées, tout comme les boîtes de conserve.

3- Jeter les verres cassés dans les conteneurs à verre

© Mairie de Paris 

Il semble logique de vouloir placer les verres cassés dans le conteneur à verre, qui peut être blanc à Paris mais vert, par exemple, dans d'autres agglomérations. Là encore, il s'agit de bien savoir à quoi correspond les couleurs de vos poubelles en même temps que les bouteilles et autres bocaux comme ceux de confitures, de moutarde ou de pâte à tartiner. Or, les verres cassés comme les verres à pied vont en fait dans la poubelle des déchets non-recyclables. Ils ne sont pas de la même composition chimique et ne peuvent donc être recyclés.

4- Vouloir recycler le plastique

© Mairie de Paris 

Le plastique ne se recycle pas dans toutes les régions. Bien que dans certaines il soit maintenant recylable, la plupart du temps, les seuls plastiques autorisés dans la poubelle jaune (sont les bouteilles d’eau, de lait ou de jus de fruits (à jeter avec leur bouchon pour éviter que du liquide se répande), les flacons usagés de la salle de bain, comme les shampoings, ainsi que ceux des produits d’entretien.

Quoi qu’il en soit, il est toujours bon de se renseigner avant de vouloir recycler : savoir où recycler ses piles, ses appareils électroménagers.... Cela évite les petites comme les grosses erreurs. Chaque commune et agglomération possède ses propres règles de trie des déchets. Si vous avez un doute, il suffit de consulter Le Guide du Trie

Réduire ses déchets plutôt que recycler

Et plutôt que de recycler, nous pouvons essayer de réduire nos déchets. Par exemple, en refusant les sacs plastiques lors de nos achats pour privilégier les sacs en tissu, ou même d’opter pour l’achat en vrac et d’utiliser les consignes. Vous pouvez aussi placer un “Stop pub” sur votre boîte au lettre et éviter d’acheter des aliments suremballés. Faites vos produits d’hygiène, de cosmétique et d’entretien maison, beaucoup plus naturels et zéro déchet.

 

Commentaires