Une pétition pour une journée sans viande dans les cantines scolaires

Une pétition pour une journée sans viande dans les cantines scolaires
Une pétition pour une journée sans viande dans les cantines scolaires
Par Elodie Sillaro publié le
1825 lectures

Doit-on servir de la viande et du poisson tous les jours à la cantine alors que la consommation de viande pose des problèmes environnementaux, d'éthique et de santé ? Une pétition adressée au nouveau ministre la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, propose d'instaurer un repas végétarien par semaine dans les cantines.

Le 17 mai dernier, Nicolas Hulot a pris ses fonctions de ministre de la Transition écologique et solidaire. Celui qui se veut “le gardien du temple de la loi transition énergétique” va devoir gérer plusieurs dossiers importants, parmi lesquels le nucléaire, les OGM ou les perturbateurs endocriniens et peut-être même la consommation de produits animaux (viandes et poissons) dans les restaurations scolaires. Et quel meilleur endroit que l'école pour découvrir que l'on peut occasionnellement manger un repas sans viande ni poisson et ainsi préserver sa santé, la biodiversité et l’environnement ?

Un repas sans viande et sans poisson par semaine

“Chaque année, nous consommons en moyenne 90kg de viande par an, c'est deux fois plus que nos grands-parents, et 3 fois plus que nos arrière-grands-parents, c'est 20% de la consommation mondiale.”

Alors qu’un mouvement d'ampleur s’imposait pour que le bio s'installe durablement dans les cantines scolaires, c’est au tour des repas végétariens. La consommation de viande pourrait bien être un autre dossier de ce mandat. Effectivement, polluante et onéreuse, elle soulève aussi des questions environnementales, d’éthique et de santé. En vue de la préparation de la prochaine rentrée scolaire, des milliers de citoyens se sont mobilisés au travers d’une pétition interpellant Nicolas Hulot afin d’instaurer un jour par semaine sans viande et sans poisson dans les cantines scolaires.

Chargement...

Commentaires